Chapitre 43 Déclarations

Shipwreck Cove,

 

Une fois Elizabeth partie avec le capitaine Teague, Angelica se retourna vers Jack. Le pirate lui fit face tandis qu’elle lui adressait un regard blessé.

« Qu’est-ce que tu fais Jack ? Pourquoi tu… »

Le pirate la fixa d’un air de défi.

« Devine. »

Angelica se mordit les lèvres et inspira longuement pour se calmer.

«  Tu m’en veux encore…

- Quel sens inné de l’observation ! » La railla Jack.

 

Angelica se força de nouveau au calme et plongea son regard dans celui de Jack.

«  S’il te plait, peut-on en parler ? »

Jack la fixa et reprit d’un ton provoquant :

«  Si c’est de cette fille dont tu veux que nous parlions, je l’ai prise de toutes les manières possibles. »

Angelica serra les poings et se força de nouveau au calme.

« C’est de l’autre dont je souhaite te parler. »

 

Jack se crispa et fit mine de ne pas comprendre, exaspérée, Angelica saisit son bras.

«  Je parle d’Elizabeth. » Cracha-t-elle.

Jack détourna le visage et Angelica soupira.

« Jack, je vous ai entendu. Je t’ai entendu. 

- Quoi ? Lança Jack d’un ton qui sonnait faux.

- Je t’en prie Jack, tu sais très bien de quoi je parle. De ta conversation avec Elizabeth, sur le Black Pearl. »

 

Angelica posa un regard embué sur lui et Jack détourna les yeux, mal à l’aise.

«  Jack, j’ai entendu tout ce que tu lui as dit… » Murmura Angelica d’une voix fêlée.

Cette fois, il se tourna vers elle.

« J’étais saoul, je, j’étais furieux à cause de l’enfant, que, elle ne me l’avait pas dit et je pensais.

- Tu étais jaloux de son mari. » Compléta Angelica.

Jack hoqueta et secoua la tête.

« Je n’étais pas jaloux ! »

Angelica le fixa avec tristesse.

« Tu n’imagines pas ce que j’aimerais pouvoir te croire. Mais comment le pourrais-je ? Alors que tu… Jack tu lui as pratiquement dit que tu l’aimais ! »

 

Le pirate baissa les yeux.

« Techniquement, il ne me semble pas avoir dit que

- Techniquement ça revenait au même Jack ! Tu lui as dit que tu pensais à elle quand tu faisais l’amour avec moi !

-Tout le monde a des fantasmes. Tenta t’il.

- Oh Jack, je t’en prie ! »

La voix d’Angelica se fêla sur les derniers mots et le cœur de Jack se serra.

« C’est, parce que, Angelica je la voyais, elle me hantait, elle était partout elle

- Et là tu la vois encore. Coupa Angelica avec tristesse. Je ne comprends pas Jack. Elle ne t’aime pas, elle t’utilise et toi tu… Qu’est ce qu’elle t’offre que je n’ai pas ? »

Jack soupira lourdement et l’attira contre lui. Angelica se raidit quelques instants avant de se laisser aller contre lui.

«  Dis-moi, souffla-t-elle.

- Je ne sais pas, murmura Jack. Rien. C’est juste qu’entre elle et moi c’est… »

 

Le pirate s’interrompit, à court de mots, et Angelica se força à reprendre.

«  C’est ? »

Les bras de Jack la relâchèrent et elle retint un sanglot tandis que la voix du pirate se faisait lointaine.

«  Je sauve sa vie, elle sauve la mienne… »

Angelica secoua la tête.

« Je ne comprends pas. Jack elle t’a envoyé au Purgatoire !

- Elle est venue me chercher…

- Comme tu es allé la chercher à la Fontaine ! Pesta Angelica. Jack enfin, ce n’est pas… Tu ne peux pas sacrifier tout ce que nous avons pour elle ! Je t’en prie Jack… »

 

Le pirate posa son regard sombre sur sa femme et son cœur se serra à nouveau.

« Angelica. Je, toi et moi, je, c’est différent, je

- Tu ne peux pas nous avoir toutes les deux. Le coupa Angelica.

- Je sais, »murmura Jack d’un ton douloureux.

 

Angelica soupira et lui prit la main.

« Jack, je t’aime. Depuis le premier jour je n’ai aimé que toi, je n’ai vu que toi. Je t’ai épousé pour ça, parce que c’était toi. Et je t’ai pardonné la mort de mon père. Je te pardonnerai n’importe quoi Jack si c’était la condition pour te garder. »

Emu, le pirate la fixa.

« Tu es sincère. » Constata-t-il avec étonnement.

Angelica déglutit.

« Bien sûr que je le suis. Depuis toujours et à jamais Jack. »

 

Le cœur de Jack fit une embardée et il l’attira à nouveau contre lui.

« Je ne veux pas te faire souffrir Angelica, je, je ne sais pas ce qui…

- Est-ce que tu l’aimes ? » Demanda Angelica d’une voix tremblante.

Il tressaillit et songea un instant à Elizabeth. Il la désirait. Il la voulait plus qu’il n’avait jamais voulu quoi que ce soit, y compris le Pearl. Mais était-ce par amour ou parce qu’il savait qu’elle ne serait jamais sienne ? Il se crispa au souvenir de Will qu’elle lui avait préféré. Il se remémora les nuits passées ensemble sur le Pearl, la manière dont elle l’avait utilisé pour noyer sa solitude. Puis, il la revit telle qu’elle était revenue quelques heures plus tôt, aux côtés de Philip. Philip qui ressemblait tellement à Will que c’en était presque indécent.

« Jack ? » Souffla Angelica d’une voix tremblante.

 

Il reposa ses yeux sombres sur sa femme et son cœur se serra une fois de plus. C’était Angelica. La jeune fille qu’il avait sortie de son couvent et qu’il n’avait jamais totalement oubliée. Celle pour qui il avait été prêt à tout sacrifier. Celle qui avait hanté ses jours au Purgatoire quand il ne pensait pas à sa meurtrière. Celle qu’il avait épousée.

 

« Non. » Murmura t’il d’une voix ferme avant de l’embrasser avec sauvagerie.

Le cœur d’Angelica rata une embardée et elle se laissa glisser sur le sol tandis que, sur elle, Jack lui prouvait encore et encore qu’elle était la seule.

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Hector soupira lourdement alors qu’il traçait le cap qui le ramènerait à son pire cauchemar.

 

La Muerta.

 

L’île maudite. L’île qui avait coulé.

 

Plus il y pensait plus il trouvait la cachette trop évidente, la Muerta était le genre d’endroit où personne n’allait mais… C’était le lieu où il avait trouvé la mort. Et Calypso le savait. Héléna le savait. Toutes deux connaissaient son aversion pour l’île mais elles savaient également qu’il était une des rares personnes à pouvoir la trouver.

«  Ca ne tient pas. » Murmura-t-il en croquant dans une pomme.

 

Rien ne tenait, comme il était apparemment la règle pour les révélations d’Héléna. Calypso était trop maligne pour mettre le sabre sur la Muerta. Pas alors qu’il y avait un tel trésor sur l’île (il était bien placé pour le savoir). En revanche…

 

Barbossa lâcha sa pomme alors qu’il songeait à la cabane que la nymphe avait occupée du temps où elle était Tia Dalma. Cette dernière était encombrée de fatras, un fatras dans lequel Calypso avait conservé ses plus chers souvenirs et qui n’attirait l’attention d’aucun voyageur égaré. Il n’y avait ni or ni pierreries dans la cabane perchée.

 

Le pirate hésita et pesta une fois de plus contre Elizabeth Turner qui avait volé le compas de Jack. Derrière lui, son second se matérialisa.

« Votre cap ? »

Hector hésita. Héléna tenait à l’enfant. Mais elle tenait aussi à ce que l’histoire du sabre ne se répète pas. Et elle avait toujours suivi son propre plan sans se soucier de lui.

« Capitaine ? » Demanda à nouveau le second.

 

La main sur la carte, Hector désigna d’un ongle noir la rivière Pantano.

« Nous allons remonter le fleuve. » Déclara t’il, la bouche sèche et le cœur battant follement à l’idée qu’il pouvait se tromper et que pour une fois Héléna ne lui ait pas menti.

 

Shipwreck Cove

 

Elizabeth fixa la porte close et recula alors que des soupirs dont la cause était évidente lui parvenaient. Jack et Angelica. Bien sûr. Elle avait été stupide de croire, de penser, que Philip ou Teague auraient pu avoir raison.

 

La mort dans l’âme, la jeune femme recula et traversa la salle du Conseil quasi vide.

« Allons-nous enfin nous réunir ! » Lança d’une voix aigüe un jeune homme qu’elle ne connaissait pas.

 

Elizabeth l’ignora et sortit de la pièce alourdie par les fragrances de sang et de sueur.

 

Là, elle aperçut Héléna Teach.

 

Accoudée à une rambarde de bois, la jeune femme tenait un parchemin sur lequel elle traçait des lignes rageuses. Surprise, Elizabeth s’approcha d’elle.

« Une table serait plus indiquée. »

Les yeux rougis par les larmes, Héléna se tourna vers elle.

«  Seigneur Swann… »

Mal à l’aise à la pensée que son retour signifiait qu’Héléna ne pouvait plus siéger au Conseil, Elizabeth sourit maladroitement.

«  Je suis désolée Héléna, je ne voulais pas vous voler votre place. »

 

Héléna la regarda avec incompréhension avant de se souvenir de la Confrérie et du reste. Là, elle éclata d’un rire teinté d’amertume.

« Ne t’en fait pas pour ça Elizabeth. Cette maudite Confrérie et son Code tissé de mensonges ne représentent plus rien à mes yeux. »

Elizabeth soupira et s’appuya à ses côtés.

« On ne peut pas tenir rigueur aux Seigneurs actuels de ce que leurs prédécesseurs ont fait. On ne peut pas tuer l’âme des pirates et nos idéaux pour cela. »

Héléna la fixa avec stupeur.

«  Teague t’a dit ?

- Oui. Souffla Elizabeth. Il m’a tout dit. Et même si je hais pour ses actes, je comprends pourquoi il les a commis. »

 

Héléna se tourna vers elle avec vivacité tandis qu’Elizabeth serra les poings.

« Tu comprends Teague mais tu ne pardonnes pas Jack ? »

Elizabeth grimaça et songea qu’elle s’était elle-même engagée dans un terrain instable.

« C’est compliqué avec Jack. » Lâcha t’elle avant de poser les yeux sur le parchemin que tenait Héléna.

Cette dernière suivit son regard et soupira.

« Celle-ci est pour Hector. Tu pourras la lui donner ? »

Elizabeth serra la lettre et hocha la tête avant de reprendre.

« Pourquoi ne pas le faire vous-même ? »

 

Le regard d’Héléna se perdit à l’horizon et Elizabeth crut un instant qu’elle ne lui répondrait pas. Pourtant, la femme reprit.

« Parce que je ne serais plus là lorsqu’il reviendra.

- Je ne comprends pas… »

 

Héléna hésita à nouveau et finit par se décider.

«  Je porte son enfant Elizabeth.

- Je sais, souffla Elizabeth. Teague me l’a dit. »

Un voile d’amertume tomba à nouveau sur le visage d’Héléna et elle se força à poursuivre.

« J’imagine qu’il t’a dit également ce que Calypso exigeait.

- Oui, murmura Elizabeth, le cœur serré.

- Evidemment… Alors tu comprendras que je ne peux pas laisser faire ça. Sitôt mon enfant mise au monde, je rejoindrais Calypso. A sa place. »

 

Elizabeth hoqueta.

« Il y a surement une autre solution ! »

Héléna tourna vers elle un visage ravagé de peine.

« Oui, il y en a une, mais je ne veux pas prendre ce risque. Si Hector utilise le sabre contre Calypso et la tue, alors, il deviendra pire que Blackbeard, pire que tout ce qui a jamais existé. Je l’aime trop pour endurer de le voir ainsi. »

La gorge serrée, Elizabeth posa sa main sur la sienne.

«  Et si je prenais la place d’Hector ?

- Pour devenir une créature comme l’était ton père ? Prête à sacrifier son enfant et ceux des autres pour ton propre plaisir… Non Elizabeth je ne te laisserais pas faire ça, pas plus toi qu’Hector ou qui que ce soit d’autre. »

 

Elizabeth frémit et ferma brièvement les yeux.

« Et si je prenais votre place ? »

Héléna glapit et des larmes embuèrent ses yeux.

«  Non Elizabeth. Tu as assez payé pour une vengeance qui était la mienne. Je ne te laisserais pas prendre ma dette.

-Plus rien ne me retient ici, » souffla Elizabeth avec tristesse.

Héléna hésita. Il serait si simple d’accepter, si facile de la laisser prendre sa place et de vivre l’existence dont elle avait toujours rêvé au fond d’elle-même. Mais comment pourrait-elle être heureuse en sachant que pour ce bonheur elle avait sacrifié une fois de plus une innocente ?

 

« Tu te trompes. Tu as encore de nombreuses années à vivre, des années dont je ne veux pas te priver. J’ai bien vécu Elizabeth. J’ai assez vécu comme mortelle. Il est temps que j’assume le prix de mes erreurs.

- Mais votre fille ? Et Barbossa ? Héléna vous les avez, moi je n’ai rien, ce

- Tais-toi ! La coupa Héléna avec violence. Tu as quelque chose Elizabeth, même si tu te refuses à le voir. Je ne t’utiliserais pas pour fuir mes responsabilités pas plus que je ne te laisserais m’utiliser pour fuir les tiennes. Maintenant va t’en avant que je ne sois tentée de changer d’avis.

- Ca ne me dérangerait pas, souffla Elizabeth.

- Mais moi si. La coupa Héléna.

- Ce n’est que, que de la piraterie, tenta Elizabeth.

- La piraterie, répéta Héléna avec amertume. Je commence à comprendre pourquoi Teague t’aime à ce point. Seulement moi j’en ai fini avec cette stupide confrérie Elizabeth alors si tu veux vraiment m’aider, donne cette lettre à Hector le moment venu et dis lui, dis lui… »

 

La voix d’Héléna se fêla sur les derniers mots et Elizabeth lui agrippa la main.

« Je lui dirais. Je vous le promets. »

Le regard d’Héléna s’embua et elle sourit.

« Tu tiendras parole je sais. Je suis si désolée Elizabeth. Pour toi et pour Jack. »

La jeune femme se renfrogna à ces mots et Héléna soupira.

« Tu lui dois une explication Elizabeth, si tu ne le fais pas pour lui, fait le pour ta fille. »

Elizabeth se raidit et la colère brilla dans ses yeux.

«  Je vous interdis de

- Parle-lui. » La coupa Héléna avant de s’éloigner d’un pas pesant.

 

Le Hollandais Volant

 

Philip posa les yeux sur la forme endormie qui reposait à ses côtés. Il n’avait pas eu de nouvelles d’Elizabeth depuis qu’il l’avait emmenée à l’île qui servait de repaire aux pirates mais cela lui apparaissait désormais superflu. Il lui suffisait de regarder les traits détendus pas le sommeil de Syréna pour savoir que ce qu’il soupçonnait était juste.

 

Son amante n’était pas née sirène, elle était aussi humaine que les femmes qu’il avait croisées lorsqu’il était encore un homme en vie et sa beauté quasi surnaturelle n’était pas due à une création de Dieu mais à une perversion d’une déesse païenne. En fait, il doutait même que Dieu existe réellement, car si c’était le cas, comment aurait il pu laisser Calypso transformer ses chef d’œuvres en monstres ?

 

Les doigts de Philip caressèrent l’une des longues mèches sombres de Syréna et il soupira. Pas Syréna, Elliana. Elle s’appelait Elliana. Et elle n’aurait jamais du avoir à oublier ce nom pas plus qu’à payer le prix de l’ambition de son père.

 

Contre lui, Syréna bougea légèrement tandis que ses grands yeux bleus s’ouvraient.

« Pourquoi me regardes-tu ainsi Philip ? »

Le jeune homme sourit et caressa son visage. Il lui semblait qu’il ne parviendrait jamais à se rassasier de Syréna quelle que soit sa nature.

«  Je me demandais juste comment naissent les sirènes. » Souffla t’il.

Syréna se troubla légèrement.

« Naitre ? Je l’ignore, nous sommes ainsi c’est tout.

- Mais tu ne te souviens pas avoir eu un père ou une mère ? » Murmura Philip.

Syréna secoua la tête avec incompréhension.

« Je ne sais pas ce que c’est Philip. Pour moi, il n’y a jamais eu que mes sœurs. Et toi. »

 

Leurs lèvres se rejoignirent pour un profond baiser et Philip glissa sa main sur la peau douce de sa maitresse.

«  Elliana, » souffla t’il.

Entre ses bras, Syréna se raidit et cracha.

«  Quoi !!! »

Philip recula légèrement devant le visage déformé par la rage de son amante et songea avec tristesse que Calypso l’avait même dépouillée de son nom.

«  Je me disais juste que ce nom t’irait bien.

- Syréna me convient, j’aime que tu m’appelles ainsi. » Lui affirma t’elle.

 

Tout en parlant, Syréna glissa sa main sur l’entrejambe de Philip et il gémit alors qu’elle le caressait lentement. L’instant d’après, il oubliait temporairement ce qu’il avait découvert pour s’abandonner au plaisir.

 

Shipwreck Cove

 

Elizabeth inspira longuement et suivit Angelica des yeux tandis que sa sœur sortait de la pièce qu’elle partageait avec Jack. Là, le remord au cœur, elle sortit de sa cachette et se dirigea vers la porte. Une fois devant cette dernière, elle hésita puis soupira à la pensée de la promesse qu’elle avait faite à Teague. Le Gardien ne méritait pas qu’on tienne sa parole envers lui mais il n’avait pas tort, tout comme Philip et Héléna. Jack avait droit à une explication. Et le plus tôt serait le mieux.

 

Elizabeth frappa légèrement et poussa la porte de la pièce. Là, son regard tomba sur le dos nu de Jack tandis qu’il se penchait pour ramasser sa chemise.

«  Tu en veux encore ? Plaisanta le pirate.

- Ce n’est pas Angelica. » Répondit Elizabeth en détournant le regard de sa semi nudité.

Jack s’immobilisa et se tourna vers elle.

« Elizabeth… »

 

La jeune femme se mordit les lèvres tandis que la gêne s’installait entre eux. Jack déglutit et jeta un regard affolé vers les draps chiffonnés du lit qui ne laissaient aucune place au doute. Elizabeth suivit son regard et se força à affermir sa voix.

«  J’en déduis que vous vous êtes réconciliés ou pour le moins expliqués. Tant mieux. »

Anéanti, Jack la fixa et Elizabeth se laissa tomber sur une chaise.

«  Je dois vous parler Jack. De Lizzie. Et du reste. »

 

Jack resta sans bouger tandis qu’Elizabeth reprenait sans faire mine de se rendre compte de son absence de réaction.

« Quand j’ai compris que j’étais enceinte, je, c’était trop tard. »

Jack la fixa sans comprendre et Elizabeth soupira.

«  Je l’ai découvert alors que nous étions sur l’île. Du moins j’avais quelques soupçons avant mais je pensais, je pensais…

- Pourquoi ne m’en as-tu pas parlé ? Murmura Jack.

- Je ne pouvais pas Jack ! Vous étiez sans cesse avec Angelica et puis avant que j’ai eu le temps, l’occasion, je… vous avez demandé à Angelica de vous épouser. »

 

Jack grinça des dents.

« Et tu ne t’es pas dit que j’aimerais avoir cette information avant de le faire ? »

Elizabeth secoua la tête.

«  Vous l’aimez ! Je suis mariée ! Cette nouvelle aurait détruit nos vies à tous les deux et pas seulement. »

Jack ricana avec amertume.

« Alors c’est ça. On en revient toujours à Will n’est-ce pas ? Ce précieux William… » Cracha t’il.

 

Elizabeth secoua la tête et Jack poursuivit avec colère.

«  Ton grand amour, ton âme sœur et je ne sais quelle autre fadaise ! Seulement comme le précieux forgeron ne pouvait combler les ardeurs de sa femelle pendant dix ans, tu t’es rabattue sur le premier qui passait à ta portée ! »

Ulcérée, Elizabeth se leva d’un bond.

« C’est faux !!! J’ai été tentée c’est vrai et j’ai eu de nombreuses occasions quand je vivais ici, à commencer par votre père, mais je n’ai rien fait !!! »

Jack blêmit et Elizabeth le regarda, brusquement douchée.

«  Qu’est ce que tu as dit ? Souffla le pirate d’une voix blanche.

-Rien, je, ce n’était pas, Jack je ne suis pas venue me disputer. »

 

Le pirate la saisit par les bras et la plaqua contre le mur.

«  Tu as parlé de Teague ! Qu’est ce qu’il t’a fait !!! »

Le cœur d’Elizabeth s’affola sous l’effet de la peur et elle le fixa.

« Rien. Jack je le jure il ne s’est rien passé, j’ai dit ça comme ça.

- Mais tu mens !!! S’exclama Jack d’une voix ulcérée.

- NON !!! J’ai respecté ma promesse ! J’ai attendu Will comme je le ferais encore si vous n’étiez pas venu me chercher !

- BUGGER ! J’IGNORAIS QU’IL Y AVAIT UN RISQUE !!! » Hurla Jack.

 

Elizabeth frissonna alors qu’il la relâchait brutalement et elle avança vers lui.

« Mais moi je t’ai cru Jack ! Je t’ai cru quand tu m’as juré que tu ne me laisserais pas !!! Je t’ai cru et je t’ai laissé faire parce que je le voulais tellement !! Mais au lieu de tenir ta promesse tu m’as laissée à ce Teach pour sauver ton Angelica ! » Ragea t’elle, oubliant du même coup la barrière du vouvoiement qu’elle s’était pourtant promis de lui imposer.

Jack se décomposa brusquement et la fixa.

« Quoi… Qu’est ce que tu viens de dire ? »

Elizabeth soupira.

«  Rien de plus que ce que je te dis depuis le début Jack. Je ne t’ai pas parlé de Lizzie pour protéger Will c’est vrai, mais c’était surtout pour Angelica. Et pour toi. De quel droit l’aurais je fait ? Je ne pouvais pas exiger de toi que tu sacrifies ton bonheur à cause d’une aventure d’une nuit avec une femme mariée à un autre. J’ai cru, j’ai cru que ce serait mieux pour nous tous que tu ne saches rien. »

 

Jack cligna des yeux et la fixa.

« Ce que tu as dit avant Elizabeth. Sur ce que nous, enfin… »

Le visage d’Elizabeth se ferma.

«  Ca n’a pas d’importance.

- Ca en a pour moi !!! Bugger Elizabeth, pourquoi as-tu couché avec moi sur le Pearl ? »

Elizabeth grimaça de plus belle et détourna le regard.

«  Elizabeth… je dois savoir, j’ai le droit de savoir. » Souffla Jack.

 

La jeune femme jeta un regard plein d’espoir vers la porte et Jack s’élança sur cette dernière pour la fermer à clef.

« Mais qu’est-ce que tu fais ! Ragea Elizabeth.

- J’ai besoin de savoir Elizabeth. Pourquoi l’as-tu fait ? Pourquoi es-tu revenue me voir une fois de l’autre côté ? Pourquoi tu ne m’as pas laissé mourir dans la chute d’eau ? REPOND !!! »

Des larmes montèrent aux yeux de la jeune femme et elle leva ces derniers vers le ciel pour ne pas le regarder.

«  Je ne voulais pas que tu meures. Lizzie ne comprenait pas, elle ne comprenait rien à cela, c’était si compliqué, elle ne voyait que ma colère sans en comprendre la cause, je… »

 

Elizabeth se tut brusquement et Jack s’approcha lentement d’elle.

«  Pourquoi étais tu en colère dans ce cas ? »

Elizabeth secoua négativement la tête.

«  Je suis désolée Jack, je ne peux pas. »

 

Jack soupira alors qu’elle sanglotait et inspira longuement.

« La première fois que j’ai rencontré Angelica, je l’ai laissée partir. Non, j’ai fait pire que ça. Je l’ai chassée parce que je ne voulais pas de ces frémissements qui m’attachaient à elle. J’avais peur. Peur qu’elle me vole une part de ma liberté, peur qu’elle ne finisse par causer ma mort. Alors je suis parti. »

Elizabeth inspira à son tour et se força à se lever.

«  Reste ici. Ordonna Jack d’une voix dure. Toi. Toi je t’ai laissé me tuer. Je t’ai laissé m’envoyer en enfer et je t’ai pardonné quand tu es venue m’y chercher. Parce que je croyais que peut être, que tu… des frémissements. Lâcha-t-il. Mais tu as épousé William comme il se devait et j’ai su que je m’étais trompé alors quand Angelica est revenue dans ma vie, je, je, Elizabeth je ne voulais pas la perdre comme je t’avais perdue, toi. »

Elizabeth blêmit et secoua la tête.

« Jack…

- J’aime Angelica. C’est vrai. Je l’aimerais toujours comme tu aimeras sans doute toujours ton foutu Will mais je l’ai épousée parce que je savais que tu ne serais plus jamais à moi. »

Jack releva le visage vers elle et sonda son regard.

« Si je me suis trompé, c’est le moment de me le dire trésor. » Murmura-t-il en s’efforçant de masquer l’espoir dans sa voix.

 

Le cœur d’Elizabeth rata un battement et elle porta malgré elle la main à son ventre. Jack suivit son geste des yeux et agrippa ses doigts dans les siens.

« Lizzie… Tu voulais l’appeler Lizzie… Dis-moi pourquoi si tu m’en veux trop pour dire autre chose.

- Parce que c’était ta fille, souffla Elizabeth. Et, et je voulais la garder pour moi seule, je voulais qu’elle ne soit que ma fille, que tu ne saches pas pour ne pas risquer que tu me prennes la seule chose que j’avais de toi.

- Bugger Elizabeth…

- Angelica t’avait toi !!! Pourquoi aurais-je du lui donner mon enfant en plus ! »

Jack serra un plus ses doigts et la fixa.

« Alors tu as décidé de le donner à Will… Alors qu’il t’avait déjà. »

 

Elizabeth soutint son regard et une vague lueur de honte brilla un instant dans ses yeux, confirmant les paroles de Jack.

« Deux gouttes d’eau, » murmura le pirate.

Elizabeth soupira.

« Je suis désolée.

- Menteuse, » sourit Jack.

Sans attendre, il se pencha lentement sur ses lèvres et l’embrassa légèrement avant de reculer, les yeux assombris par le défi.

« Prend ce que tu désires Elizabeth. Soit aussi égoïste que tu le veux. Si tu le veux vraiment. Je ne suis pas d’humeur à jouer. »

 

Elizabeth déglutit nerveusement et songea à Angelica.

« Mais Ang…

- Toi et moi. Juste nous. » L’interrompit Jack.

La jeune femme ne répondit pas et Jack serra les dents, anéanti de sentir son cœur accélérer. Elle était là, elle était proche, si proche qu’il la touchait. Son cœur se serra alors qu’elle ne bougeait toujours pas et il se força à ironiser.

« Même pas un frémissement ? Tu vas finir par me vex

- Oui. Le coupa brusquement Elizabeth. Et plus que ça. » Souffla t’elle avant de l’embrasser avec fougue.

 

Sous ses lèvres, Jack sourit avant de dévorer sa bouche à son tour. Le cœur cognant dans son torse, il finit par s’écarter au bout de longues minutes.

« Pirate… » Murmura t’il.

Chapitre 42                                                                                          Chapitre 44

Écrire commentaire

Commentaires : 32
  • #1

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 12 septembre 2012 19:26)

    cc, ça devient dur dur pour Hector et Jack les pauvres les histoires de cœurs ne sont pas faites pour des pirates lol et ce foutu code... ce foutu tribunal... tt le monde dépriment lol Angélica pourrais rejoindre son petit papounet non ? (ainsi il ne resterait que les meilleurs...hem)mdr

  • #2

    JessSwann (mercredi, 12 septembre 2012 19:29)

    Erf oui ils ne sont pas épargnés.....
    Tout le monde déprime sauf Jack à la fin mdrrrr

    Angelica.... erf

  • #3

    Angelica Cruz (mercredi, 12 septembre 2012 21:06)

    merci,Blackheart mais je préfére rester en vie et xi moi qui vait déprimer si Jack reste avec Lizzie

  • #4

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 12 septembre 2012 21:12)

    j'aime bien l'image de Barbossa que tu as pris sur ta bannière, c'est juste au moment où il dit :"Loin de moi une telle pensée..." à Tai Huang avec ses mimiques habituelles lol

  • #5

    JessSwann (mercredi, 12 septembre 2012 21:16)

    Lol Angelica tu t'identifies trop au personnage :(
    Et pour Jack ma foi, on dirait quand même qu'il n'a pas de doutes sur son choix
    @ BlackHeart : Lol vi c'est ça :)

  • #6

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 12 septembre 2012 21:20)

    Angelica Cruz je parlais de Angélica

  • #7

    Ladypirate (jeudi, 13 septembre 2012 01:14)

    Jack et Lizzie ont enfin l'air d'accepter les sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre ^^
    Dommage que Jack ait couché avec Angie, il lui a redonné espoir en faisant ça et la déception risque d'être plus grande :( surtout qu'Angie avait l'air de commencer à se faire à l'idée que Jack et Lizzie sont amoureux.
    Héléna et Hector me font de la peine encore une fois, ils ont l'air désemparé l'un comme l'autre, j'espère que ça va aller pour eux :(
    Philip n'a vraiment aucune volonté face à Syréna mdrr
    Et j'adore la jalousie de Jack envers Teague (même si en ce qui me concerne, ce dernier est plutôt "blaaah" malgré son charisme ^^)^
    Encore un chapitre plein de rebondissements en tout cas, merci Jess :D

  • #8

    JessSwann (jeudi, 13 septembre 2012 17:59)

    Merci à toi Lady :)

    Jack et Liz acceptent mais effectivement, il reste Angelica qui risque de moins accepter la chose surtout en effet après avoir retrouvé Jack
    Héléna et Hector sont trop roués pour accepter le plan de l'autre...
    Philip est faible avec sa sirène oui ( mais s'en est quand même donné à coeur joie avec Liz)
    Lol Jack est un peu jaloux de tout le monde quand ça concerne Liz hem
    Suite la semaine prochaine

  • #9

    emeline (jeudi, 13 septembre 2012 18:06)

    Jack ne sais toujours pas ce qu'il veut .

  • #10

    Roxy (jeudi, 13 septembre 2012)

    Oh non ! J'espère qu'Héléna va s'en sortir et qu'elle va une vie heureuse avec Barbossa ^^ (le problème c'est que je doute que se soit si simple... --'). Jack et Lizzie... j'espère qu'ils vont ENFIN accepter leurs sentiments pour de bon. C'est assez bien parti pour Jack, non ? Vivement mercredi prochain, j'attend avec impatience le prochain chapitre ^^

  • #11

    JessSwann (jeudi, 13 septembre 2012 18:17)

    Coucou les filles !
    @ Emeline : je te rassure, Jack va prendre une décision
    @ Roxy : Euh dans mes fics rien n'est jamais simple hem. Jack et Liz c'est toujours compliqué mdrrr, pour l'instant Jack a les deux hem
    A mercredi les filles ?

  • #12

    Lena (jeudi, 13 septembre 2012 18:49)

    Très bon chapitre !
    J'aimerais pas être à la place de Jack !
    C'est clair Héléna et Barbossa me font aussi de la peine, d'autant plus qu'on voit bien qu'ils s'aiment vraiment tous les deux. J'espère de tout coeur qu'ils trouveront une solution pour se retrouver, ou au moins vivre quelques aventures de plus ensemble !
    A mercredi Jess !

  • #13

    JessSwann (jeudi, 13 septembre 2012 19:01)

    Merci Lena !!

    Lol c'est vrai que Jack est sur un siège éjectable mdrrr
    Oui Héléna et Barbo ne sont pas au bout de leurs peines...

    A mercredi !

  • #14

    Lena (jeudi, 13 septembre 2012 19:07)

    Tant mieux parce que j'adore vraiment ce couple ! Je sais pas si c'est toi qui a eu l'idée de Kate Beckinsale pour le personnage d'Héléna mais c'est vraiment bien trouvé ! Ils vont vraiment bien ensembles !

  • #15

    JessSwann (jeudi, 13 septembre 2012 19:09)

    Lol pour Kate oui oui c'est moi quand BlackHeart m'a décrit le perso j'ai tout de suite pensé à elle

    Pour Hector et Héléna je disais juste que certaines épreuves les attendent...

  • #16

    Lena (jeudi, 13 septembre 2012 19:44)

    Ay, mais "l'amour est plus fort que tout" ! On verra bien si c'est vrai ! mdr ☺ !

    Bonne soirée ! A mercredi.

  • #17

    JessSwann (jeudi, 13 septembre 2012 21:12)

    Euhhh oui mais moi tu sais je ne suis pas toujours très positive dans mes fics...

    Bonne soirée aussi et à mercredi

  • #18

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 14 septembre 2012 13:31)

    houla ça veut dire que ça va mal se terminer...

  • #19

    JessSwann (vendredi, 14 septembre 2012 16:02)

    Ou que je ne spoile pas...

  • #20

    Roxy (samedi, 15 septembre 2012 13:16)

    C'est vrai que Kate va super bien pour Héléna ^^

  • #21

    Angelica Cruz (samedi, 15 septembre 2012 18:36)

    Blackheart: ça ne change pas grand chose pour moi, et de toute façon je préfére qu'Angie reste en vie.
    Jess: si le mot "choix" implique rester avec Lizzie, je vais déprimée

  • #22

    JessSwann (samedi, 15 septembre 2012 18:39)

    @ Roxy : merciiii
    @ Angelica : erf on a pas toujours ce qu'on veut, vu que tous les lecteurs espèrent des choses différentes, il y aura des déçus...

  • #23

    Roxy (samedi, 15 septembre 2012 20:02)

    Mais un peu tout le monde aime le couple Barbossa/Héléna, non ? J'espère en tous cas XD

  • #24

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (dimanche, 16 septembre 2012 02:40)

    moi oui !! *pouces levés *

  • #25

    JessSwann (dimanche, 16 septembre 2012 08:42)

    Lol oui tout le monde ou presque aime ce couple mais ce n'est pas un critère dans mes scénari mdrrrr

  • #26

    Angelica Cruz (dimanche, 16 septembre 2012 10:02)

    la fin de OST m'a décue ds la mesure où Jack abandonne Angie et j'espèrais que ce ne serait pas le cas ds cette ff...mais ça n'a pas l'air d'être le cas, tant pis

  • #27

    JessSwann (dimanche, 16 septembre 2012 10:13)

    Bah peut être que si Jack laisse Angie dans OST c'est parce qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble
    Dans cette fic ma foi il faudra attendre la fin mdrrr

  • #28

    Angelica Cruz (dimanche, 16 septembre 2012 17:29)

    la raison est bien plus complexe que cela puisque oui et non, Jack est fait pour vivre avec Angie

  • #29

    JessSwann (dimanche, 16 septembre 2012 18:48)

    Euhhh non pour beaucoup nous interprétons Angie /Jack comme une passade après chacun son interprétation :)

  • #30

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (lundi, 17 septembre 2012 17:56)

    le seul couple qui pourrait tenir le coup dans cette fic c'est Barbo et Héléna quoi que tout dépend de l'auteure lol

  • #31

    JessSwann (lundi, 17 septembre 2012 18:01)

    Lol en effet...

  • #32

    Angelica Cruz (mardi, 18 septembre 2012 22:24)

    effectivement chacun son interprétation