Chapitre 38 Les sentiments sortent du puits

Le Black Pearl

 

Angelica se laissa tomber sur le lit qu’elle partageait avec Jack et posa un regard dur sur son époux.

«  Je t’écoute. »

Jack prit une profonde inspiration puis lui adressa un sourire charmeur.

« Angelica, mon ange, pourquoi ne pas laisser le passé là où il 

- Contéstame o os mato, a ti y a tu puta ¡!  »* L’interrompit Angelica.

Jack blêmit et Angelica porta la main à son épée.

«  Angelica, je, ce… »

 

La jeune femme lui adressa un regard furieux et il soupira.

«  D’accord, je, nous avions bu, elle était triste, elle se sentait seule et

- Et tu t’es dévoué pour lui donner un peu de plaisir, » compléta Angelica avec cynisme.

Jack leva les yeux au ciel.

«  Ne complique pas tout.

- Oh… Et comment suis-je sensée prendre les choses Jack ? Tu me jures ton amour mais tu couches avec cette, cette putain ?

- Arrête de l’appeler ainsi ! » S’énerva Jack.

Le visage d’Angelica se remplit de rage.

«  Bien sûr, il ne faut surtout pas toucher à ta précieuse Lizzie… Et bien elle est là maintenant ! Qu’est ce que tu attends pour la rejoindre ? » Finit elle dans un sanglot.

 

Jack resta un instant les bras ballants puis s’approcha prudemment d’Angelica.

«  Je n’ai pas l’intention de la rejoindre. Angelica, je, j’étais sincère avec toi.

- Sincère ? Tu ignores le sens de ce mot !!! »

Jack serra les poings et la fixa.

«  C’est faux !! Quand à ce qui s’est produit… Si j’ai accepté de suivre Blackbeard c’était pour te protéger, si je suis allé chercher Lizzie c’était pour te protéger et

- Si tu as couché avec elle c’était me protéger ? » Grinça Angelica.

Jack se rembrunit et la fixa.

«  Non. Peut-être que j’avais envie d’être avec une femme qui me croit. »

 

De nouvelles larmes emplirent les yeux d’Angelica et elle les chassa d’un geste brusque.

« Tu oses dire que c’est ma faute !!! 

- Si tu m’avais cru lorsque je t’ai dit ce que ton père prévoyait de te faire, jamais je n’aurais eu besoin d’aller chercher Elizabeth. » Rétorqua le pirate.

Angelica le fixa avec dégout.

«  Ne parle plus de mon père. C’est ta faute s’il est mort, si tu n’étais pas allé chercher cette fille il serait toujours là.

- Magnifique ! Ironisa Jack. Il serait là et toi tu serais morte ! C’est ça que tu voulais Angelica ?

- J’aurais donné ma vie avec plaisir pour mon père ! » Rétorqua la jeune femme avec fougue.

Jack recula comme si elle venait de le frapper.

«  Dommage que je ne l’ai pas su avant dans ce cas. »

 

Sans attendre de réponse, il se dirigea vers la porte.

« Où vas-tu ! Hurla Angelica. Tu vas la rejoindre c’est ça ? »

Jack s’immobilisa.

«  Non, je vais boire. » Répondit-il d’un ton froid.

Un ricanement de mépris échappa à Angelica.

«  Dis plutôt que tu fuies comme toujours. Tu n’es qu’un lâche Jack.

- Au contraire de ton cher papa qui était assez courageux pour laisser un de ses enfants se sacrifier pour lui. » Rétorqua le pirate.

Angelica lui adressa un nouveau regard méprisant.

« Dans ce cas ça lui fait un point commun avec ta précieuse, parfaite, Elizabeth Turner. »

 

Le regard de Jack se chargea de colère et il répondit d’une voix glaciale.

«  Je n’aurais jamais du t’arracher à ton couvent Angelica, ta charité et ta compassion y auraient fait des merveilles. »

Angelica accusa le coup tandis qu’il claquait la porte d’un geste rageur.

 

()()

 

Assise sur la minuscule couche de la cabine dans laquelle elle avait élu domicile, Elizabeth posa un regard vide sur Héléna. Cette dernière soupira.

«  Ce n’est pas le meilleur moment pour faire connaissance… »

Elizabeth se força à se reprendre et tourna vers elle un regard décidé.

«  Vous avez dit que vous aviez des choses à m’apprendre. »

Un léger sourire échappa à Héléna et elle ne put s’empêcher de relever.

«  Tu lui ressembles beaucoup, il était comme toi au même âge… »

 

Elizabeth grimaça.

«  Si vous êtes ici pour m’insulter je vous conseille de rejoindre Angelica. »

Héléna soupira.

«  Elizabeth, il n’a pas toujours été ainsi. Avant de trouver le sabre, il était, était…

- Humain ? Ironisa Elizabeth.

- Oui. Répondit simplement Héléna. C’est ce sabre qui l’a perverti. »

Elizabeth détourna les yeux et songea brièvement à la sensation qu’elle avait éprouvée lorsqu’elle avait tenu l’arme pour la première fois. A ses côtés, Héléna reprit, perdue dans ses souvenirs.

«  A partir de cet instant, tout ce qu’il avait de plus mauvais a pris le dessus, il était perdu. Il était…

- Cruel. »

Héléna hocha la tête et posa un regard rempli de pitié sur les mains qu’Elizabeth gardait instinctivement sur son ventre.

«  Je suis désolée Elizabeth. J’ignorais que tu étais sa fille. Je ne pensais pas que des innocents paieraient pour ma vengeance. »

Un sourire amer échappa à Elizabeth.

«  Ce n’est pas votre faute. C’est celle de Jack. »

 

Héléna secoua à nouveau la tête.

«  Elizabeth, Jack ignorait que Blackbeard voulait te sacrifier, il voulait juste protéger Angelica. Lorsque c’est arrivé, il, il était dévasté. »

Elizabeth garda un silence buté et Héléna grimaça.

« Il était prêt à tout pour te sauver. Il est allé au bout du monde pour ça, pour demander l’aide du Capitaine du Hollandais Volant. »

Elizabeth releva le visage, une expression éperdue sur ses traits.

«  Jack a vu Will ? Mais que lui a-t-il dit ?

- Will ?? »

Elizabeth hocha la tête, brusquement inquiète.

«  Oui, Will Turner, le capitaine du Hollandais Volant et mon époux. »

Héléna détourna le regard mais pas assez vite pour qu’Elizabeth n’y voit pas la brève lueur de pitié que ses propos y avaient allumé.

«  Héléna… C’est bien Will que Jack a vu n’est ce pas ? »

Des larmes de regrets montèrent aux yeux d’Héléna à la pensée de tout ce qu’Elizabeth avait perdu au nom de sa vengeance et elle souffla.

«  Je suis désolée Elizabeth. »

 

Un glapissement lui répondit et Héléna ne réagit pas tandis que la jeune femme se précipitait hors de la cabine.

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Hector posa un regard dépité sur la corbeille de pommes qui n’attendaient qu’à être croquées. Pour la première fois de sa vie, il n’avait aucune envie du plaisir que lui procureraient les fruits. Non, ce dont il avait envie c’était d’avoir Héléna près de lui. Un grincement de rage lui échappa et il malmena l’écharpe de tissu que la pirate avait laissée derrière elle.

« Foutue menteuse, » marmonna t’il.

 

Sa colère retomba brusquement alors qu’il songeait à l’enfant qu’elle portait. Sa fille. Leur fille. Un enfant qui le moment venu serait un pirate parfait (après tout on pouvait difficilement attendre autre chose d’elle vu sa filiation) sauf si Calypso obtenait ce qu’elle désirait.

«  Non. » Décida Hector.

Non, il ne laisserait pas Calypso faire son esclave de sa fille. Une Barbossa régnait, elle ne se soumettait pas ! Il devait bien exister un moyen de tromper Calypso. Et il le trouverait, foi d’Hector.

 

Sur cette pensée, il saisit une pomme dans laquelle il mordit avec appétit et se rendit sur le pont.

«  Toutes voiles dehors et tous sur le pont. Je veux vous voir amener ce navire aussi vite que possible dans la baie de Shipwreck Cove ! Travaillez comme si vos vies en dépendaient ! Ou plutôt non, vos vies en dépendent. » Annonça t’il avec un rictus mauvais.

Une fois au Conseil des Pirates, il trouverait bien un moyen. Après tout, tant qu’Elizabeth n’était pas là, personne ne pouvait savoir qu’elle était en vie non ?

 

Le Black Pearl

 

Elizabeth traversa le pont sous le regard ébahi des hommes qui ne l’avaient pas vue depuis son improbable retour des morts.

«  Où est il ? » Demanda t’elle d’un ton rude à Gibbs.

Le second déglutit et lui désigna la cale.

 

Elizabeth ne se donna pas la peine de le remercier et se précipita dans cette dernière.

 

()()

 

Jack releva le visage en la voyant apparaitre et soupira.

«  Elizabeth si vous venez pour

- Qu’est-il arrivé à Will !!! »

Jack blêmit et prit une expression résignée.

« Elizabeth, je

- Dites-moi où est Will !!! » Hurla la jeune femme.

 

Jack leva les yeux vers elle et son cœur se serra devant la haine qu’elle irradiait.

«  Il, il n’a pas survécu. A votre mort. » Souffla t’il.

Un hurlement de souffrance pure lui répondit et Jack fixa Elizabeth tandis qu’elle se laissait glisser sur le sol, les épaules secouées par des sanglots déchirants. Le cœur du pirate se serra douloureusement à cette vue et il s’approcha d’elle.

« Je suis désolé Elizabeth, je n’ai jamais voulu ça, jamais. »

 

La jeune femme leva son visage baigné de larmes sur lui.

«  Vous…. Vous m’avez tout pris. Mon père, mon mari, mon enfant !!! »

Jack accusa le coup.

«  Je n’ai jamais voulu ça Elizabeth. Jamais. Souffla-t-il à nouveau.

- Alors que vouliez-vous ? » Rétorqua-t-elle avec mépris.

Jack répondit sans réfléchir.

«  Toi, c’est toi que je voulais. Je, Elizabeth, toi et moi, je, nous

- Il n’y a pas de NOUS !!! Hurla la jeune femme. Il n’y a jamais eu de nous et il n’y aura jamais de nous !!! Je vous hais, je vous méprise, je voudrais ne jamais vous avoir rencontré !!! Savvy ? »

 

Jack avala sa salive et agrippa la bouteille qu’il tenait.

«  Je crois que c’est clair ainsi… »

Elizabeth se releva et oscilla.

«  Je ne veux plus jamais vous voir Jack. Si ce n’était pour Angelica je vous tuerais, ici et maintenant.

- Une fois de plus, » souffla Jack.

Elizabeth écarquilla les yeux et avança vers lui.

« Alors c’est ça… Une vengeance ? »

Le pirate secoua la tête.

« Non !! Jamais ! Bugger Elizabeth si j’avais su que tu étais enceinte, jamais je n’aurais…

- Quoi ? Rétorqua la jeune femme. Jamais vous ne m’auriez ramenée ?

- Jamais je n’aurais laissé une seule chance à Blackbeard de t’approcher, jamais je ne t’aurais entrainée là-dedans. Jamais je n’aurais épousé Angelica. » Souffla Jack.

 

Elizabeth se troubla et recula.

« Vous mentez…

- NON ! Explosa Jack. Bugger Li, Elizabeth, j’ai tout fait pour sauver Will, pour ne pas que tu le perdes !! Parce que c’était ce que tu voulais !! Lorsque je suis venu te chercher, j’ai cru, j’ai cru que tu ne courrais aucun risque, que tu te méfiais comme moi. J’ai protégé Angelica parce que, parce que… Bugger Elizabeth, je ne pouvais pas le laisser l’utiliser ! Je ne pouvais pas la laisser mourir. »

Jack posa un regard suppliant sur Elizabeth.

«  Tu as fait la même chose lorsque le Kraken était à nos trousses… Parce c’était ce qu’il fallait faire. Et moi je pensais, je croyais que tu ne courrais aucun danger, c’était ce qu’il avait dit !! Il était fier de toi, tu l’impressionnais, Elizabeth tu

- Cessez de me tutoyer Jack. Souffla la jeune femme. Cessez de vous trouver des excuses. Aucune d’elles ne parviendra à réparer ce que vous avez fait. Rien ne me ramènera mon mari. Et rien ne ramènera ma fille.

- NOTRE fille !!! Hurla Jack. Que tu le veuilles ou non c’était MON enfant !! Tu crois vraiment que sa mort ne me fait rien ? Tu crois que ça ne me fait rien de te voir malheureuse ? Tu crois que je voulais tout ça !!! »

 

Elizabeth hésita. La jeune femme glissa une main sur son ventre désormais vide et son regard se durcit.

«  Peu importe ce que vous vouliez. Ils sont morts, ils sont tous morts. »

Jack secoua la tête.

«  Si je pouvais revenir en arrière, si j’avais su….

- Il est trop tard pour les regrets Jack. » Trancha Elizabeth avant de se détourner, le laissant seul avec lui-même.

 

()()

 

Angelica grinça des dents à la vue d’Elizabeth qui remontait de la cale. Aussi furieuse que peinée, la jeune femme se dirigea à grands pas vers sa rivale.

« Entonces él te ha follado bien zorra? »**

Elizabeth s’immobilisa net et se retourna vers Angelica.

« Si hablas de Jack, ese hijo de puta es totalmente tuyo. Él mató a mi hijo para salavarte, si no es suficiente para ti es que eres aun más estúpido de lo que pienso. Ahora no me hables con mas zorra, como vuelvas a insultarme , te saco las entrañas y te haré que te juntes con tu querido papá querida en el otro lado, savvy ? »

 

Stupéfaite, Angelica la fixa tandis qu’Elizabeth la regardait avec mépris.

« Quoi ? Tu croyais être la seule personne sur terre à parler espagnol ? »

Sans attendre de réponse, Elizabeth s’éloigna tandis que Gibbs se tournait vers Scrum.

« Bah alors ? Qu’est ce qu’elle a dit ??? »

Scrum se redressa, fier de son importance.

« Elle a dit : Si tu parles de Jack, ce batard est entièrement à toi. Il a tué mon enfant pour te sauver si ça ne te suffit pas c'est que tu es encore plus bête que je ne le pense. Maintenant ne me parle plus sale garce, si tu m'insultes encore je t'arrache les tripes et je te fais rejoindre ton cher papa de l'autre côté, enfin quelque chose du style. »

Gibbs blêmit et se signa à la hâte.

«  Pitié Seigneur, faites que ce voyage se termine vite. »

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Tarris ne put retenir un mouvement de recul à la vue de Barbossa et ce dernier lui renvoya un regard peu amène alors qu’il relevait le nez du vieux livre dans l’étude duquel il était plongé.

«  Quoi ?

- Capitaine Barbossa, un grain se prépare… Il faudrait l’éviter.

- Tu veux dire dévier de notre route et perdre du temps ? » Demanda Hector d’un ton mauvais.

 

Terrifié, Tarris hocha silencieusement la tête et Barbossa le toisa.

« Permission refusée. On garde le cap.

- Mais capi »

Le cliquetis de l’arme de Barbossa fit mourir les mots sur les lèvres de Tarris et le pirate ricana.

« Tu as dit quelque chose ?

- Non capitaine, à vos ordres capitaine… »

 

Satisfait, Barbossa le regarda sortir puis se replongea dans l’étude des livres amassés par Teach à la recherche d’une indication qui lui permettrait de contrer Calypso.

 

Le Black Pearl

 

Complétement ivre, Jack posa un regard vitreux sur Angelica.

« Angie, mon ange, mon amour, déclama t’il avec cynisme. Que me vaut l’honneur d’une visite de ma charmante et douce épouse dans mon antre de débauche ? »

La jeune femme posa un regard dégouté sur les cadavres de bouteilles qui jonchaient le sol.

«  Tu es ivre.

- Oui et alors ? »

Angelica soupira.

« Jack je n’ai plus que toi.

- Tu m’excuses je n’ai pas de mouchoirs, » ricana Jack.

La jeune femme se força au calme et s’approcha.

«  Jack, je t’aime. Je ne veux pas te perdre. Je ne veux plus perdre personne… »

 

Jack la regarda avec méfiance et elle poursuivit.

«  Tu as couché avec elle Jack ! Tu lui as fait un enfant ! Comment suis-je sensée réagir à cela ? Comment puis je te croire alors que tu m’as menti si souvent ? »

Le pirate se leva avec difficultés et la fixa.

« Tu ne peux pas trésor. »

Angelica le regarda, décontenancée par le ton qu’il employait.

« Qu’est ce que tu veux dire… »

Le pirate la fixa et prit une nouvelle gorgée en la toisant avec défi.

«  Tu es amoureux d’elle ? » Demanda Angelica avec horreur.

 

Un sourire désabusé échappa à Jack et il secoua la tête.

« Tu ne comprendras jamais hein Angie ? »

Sans attendre la réponse de sa femme, Jack s’engagea dans les escaliers d’un pas pesant.

 

()()

 

Après son altercation avec Angelica, Elizabeth s’était rendue dans la cabine qu’elle partageait avec Héléna.

«  Pas un mot, » avait soufflé Elizabeth avant de s’allonger.

 

Depuis, elle n’avait plus dit une parole et Héléna hésitait à la réveiller lorsque Jack ouvrit la porte d’un mouvement d’épaule.

 

Héléna se redressa et se raidit en constatant qu’il était ivre.

«  Jack, tu ne devrais pas…

- Sors d’ici ou je te tue. » Gronda le pirate.

Choquée par cette menace qui ressemblait peu au pirate qu’elle connaissait, Héléna sursauta.

«  Maintenant !!! » Hurla Jack.

Les yeux d’Héléna roulèrent d’Elizabeth à Jack et le pirate soupira.

«  Bugger Héléna, j’ai une fiole remplie de venin de grenouilles, ne m’oblige pas à m’en servir. »

Héléna grimaça puis s’effaça avec regrets.

 

Une fois la femme partie, Jack ferma la porte d’un geste brusque et se tourna vers Elizabeth.

«  Qu’est ce que tu veux ? »

Surprise, Elizabeth le fixa.

« Quoi ?

- J’ai dit qu’est ce que tu veux ? »

Elizabeth soupira.

« Il n’y a rien que je veuille encore Jack. Rien. »

Le pirate oscilla.

«  Je ne savais pas que la Fontaine exigerait une vie pour te ramener. Je ne savais pas qu’elle mourrait.

- Ne parlez pas d’elle, souffla Elizabeth.

- Et pourquoi pas ? Après tout ce n’est pas comme si tu m’avais dit que tu l’attendais ! Pas comme si tu m’avais averti que j’allais être père !!!

- Il n’y avait aucune raison que je le fasse. Rétorqua Elizabeth.

- Oh oui bien sûr … Ce brave Will aurait endossé la paternité de mon enfant, tu comptais lui mentir à lui aussi ? »

 

Révulsée, Elizabeth se leva à la hâte.

«  Ne parlez pas de Will.

- Oh de Will non plus il ne faut pas parler, se moqua Jack.

- Sortez ! » Exigea Elizabeth.

Le pirate la toisa, une lueur dangereuse dans les yeux.

«  Vous n’avez pas d’ordres à me donner, je suis capitaine et vous vous trouvez sur mon batiment.

- Dans ce cas, c’est moi qui sort. »Rétorqua Elizabeth.

 

Jack la rattrapa par le bras sans douceur.

« Non. Pas tant que je ne vous aurais pas dit ce que j’ai sur le cœur.

- Je me moque de ce que vous ressentez, cracha Elizabeth.

- Bien sûr, tu t’en es toujours moquée hein… »

Elizabeth le regarda, brusquement inquiète et il lui adressa un sourire cynique.

«  Ce bon vieux Jack hein Lizzie… »

La jeune femme se débattit et il la maintint.

«  Juste bon à sauver ton précieux Will. Juste bon à te contenter pendant son absence. Un second choix non un amant de rechange somme toute. Comme Norrington. »

Elizabeth blêmit.

«  Comment osez vous

- Oh j’ose ma belle. Un homme juste bon à être utilisé pour ton plaisir ou pour servir tes intérêts. Quantité négligeable, inutile de lui dire qu’il va être père, Will est tellement meilleur dans le genre. C’est ça hein ? »

 

Elizabeth tressaillit en percevant toute la violence de son amertume et Jack poursuivit.

« Mais bien sûr Philip, le précieux Phil connaissait la vérité lui… Evidemment. D’ailleurs tu savais que c’est lui qui a hérité de la charge de Will ? Amusant quand on y pense… »

Elizabeth déglutit.

« Jack, vous me faites mal…

- Vraiment ? Dommage. »

Leurs regards se rencontrèrent et Jack soupira.

« Pourquoi tu ne me l’as pas dit… »

 

Elizabeth soupira, vaincue.

« Vous étiez avec Angelica. Vous êtes avec Angelica. Vous l’aimez. Je n’avais aucun droit de m’immiscer entre vous. »

Jack la regarda avec étonnement.

« Quoi ?

- Jack, il n’y a pas de place pour moi dans votre vie. Souffla Elizabeth. Ce qui s’est passé entre nous, c’était une erreur. Vous n’aviez pas à en payer le prix. Je n’avais pas le droit de vous voler votre bonheur avec Angelica, ni de lui prendre le sien. »

Troublé, le pirate la relâcha.

« Ce n’était pas à cause de Will ? »

Le visage d’Elizabeth se remplit de tristesse à l’évocation de son époux.

«  Non. Will, Will voulait que je vive. Il me l’avait dit. »

 

Jack ferma brièvement les yeux.

«  Elizabeth…

- C’est trop tard Jack. » Le coupa la jeune femme.

Le pirate poussa un glapissement alors qu’elle s’écartait de lui et la retint à nouveau.

«  Je regrette, je ne voulais pas te blesser, je ne voulais pas qu’il te fasse du mal.

- Vous l’avez déjà dit, répondit Elizabeth d’un ton las. Et je comprends. Vous vouliez protéger Angelica envers et contre tout.

- Je ne supporte pas que tu me haïsses, murmura Jack.

- Alors laissez moi partir Jack. Débarquez moi au large des prochaines côtes.

- Je ne veux pas que tu partes, je ne veux pas te perdre, balbutia Jack.

- C’est déjà fait Jack. » Répondit Elizabeth sur le ton d’une évidence.

 

La pression de la main de Jack s’accentua sur son bras et il la repoussa contre le mur.

« J’ai cru devenir fou quand tu es morte.

- Jack, arrê

- Si Hector n’avait pas tué Blackbeard j’aurais mis ce salaud en pièces, tu n’imagines pas… Il ne s’est pas passé un jour depuis sans que je regrette. Pas une seule heure, pas une seule minute. »

Elizabeth se décomposa et souffla.

« Jack arrêtez

- Non, tu voulais la vérité, la voilà la vérité. Chaque fois que je faisais l’amour à Angelica c’était toi que je voyais, chaque fois que je fermais les yeux c’était toi. C’est toi. Elizabeth je

- CA SUFFIT !!! »

 

Jack se contenta de la maintenir contre lui.

« Je ne peux pas te laisser partir Elizabeth, je ne veux pas te laisser partir.

- Vous êtes marié avec Angelica, martela la jeune femme.

- Et je l’aime, souffla Jack. Mais toi, Elizabeth, toi et moi nous sommes pareils, je »

Jack s’immobilisa et Elizabeth soupira douloureusement. Elle aurait du l’écarter, elle devait l’écarter. Il lui avait tout pris. Will était mort par sa faute. Son enfant avait été sacrifié par sa faute. Pourtant lorsque Jack posa ses lèvres sur les siennes, elle ne se déroba pas.

 

 

TRADUCTION : * Fils de pute, répond moi ou je vous tue toi et ta putain.

** Alors il t’a bien baisée putain  

 

Chapitre 37                                                                                            Chapitre 39

Écrire commentaire

Commentaires : 24
  • #1

    Roxy (mercredi, 08 août 2012 17:49)

    Jack aime Lizzie pas Angelica ^^ Et Hector a besoin d'Héléna, bien sûr ^^ Je plaindrais presque Angelica si elle arrêtait un peu d'être agressive avec Lizzie...

  • #2

    JessSwann (mercredi, 08 août 2012 17:58)

    Lol bah dis le à Jack parce qu'il a du mal à l'admettre. Hector trouve un moyen d'y revenir....
    Erf Angelica est pénible *soupir*

  • #3

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 08 août 2012 19:23)

    Hector est complément drogué avec Héléna lol il a besoin d'elle. Jack est complément perdu dans ses sentiments... dure, dure la vie d'un pirate lol

  • #4

    JessSwann (mercredi, 08 août 2012 19:35)

    Lol n'est ce pas ? Ils ont du mal hem

  • #5

    Ladypirate (mercredi, 08 août 2012 19:40)

    Les talents de traducteur de Scrum sont enfin récompensés lol
    C'est bien que Lizzie réponde à Angelica de cette manière même si ça signifie que pour l'espagnol aussi elle parvient à humilier Angie (ce qui doit rajouter une frustration de plus à cette dernière) Je suis contente qu'elle parvienne à accepter Jack, après toutes les épreuves qu'elle a surmontées elle mérite d'être heureuse (même si l'histoire ne s'arrête pas là ^^)
    Je suis très contente que Jack ait dit tout ça à Elizabeth, j'ai adoré son discours, ça résumait toutes les choses que je reprochais à Lizzie dans son comportement avec Jack :)
    Mais j'ai aussi mal pour Angelica, c'est vrai qu'elle est agressive avec Lizzie et qu'elle ferme les yeux sur son monstre de père, malgré ça j'aime beaucoup son personnage et je suis contente que Jack lui porte de l'affection tout comme Lizzie à Will (même si je préfère le Jackelica largement au Willabeth lol) En tout cas, j'espère qu'elle ne va pas mourir et qu'elle rencontrera quelqu'un pour qui elle sera la seule ^^
    J'aime beaucoup l'idée de Barbossa dévorant des bouquins afin de sauver sa fille (et Héléna lui manque, ce que c'est mignon !! :) )

  • #6

    JessSwann (mercredi, 08 août 2012 21:08)

    Lol pauvre Scrum, je voulais lui rendre hommage au moins une fois. Liz à la base ne veut pas humilier Angelica mais il ne faut pas oublier que l'autre ne se prive pas non plus... Liz est partagée face à Jack et il y a d'autres éléments...Jack s'est laché parce qu'il était complétement plein et qu'il est malheureux aussi de la perte de l'enfant.
    Jack aime Angelica, il le dit lui même mais Liz c'est autre chose :) Pour le destin d'Angelica... tu verras
    Barbossa cherche.... mais il est comme Jack il a du mal à faire le point mdrrr

  • #7

    Ladypirate (jeudi, 09 août 2012 15:21)

    Jack et Lizzie sont comme deux gouttes d'eau <3<3
    C'est sûr que pour Barbossa c'est compliqué aussi, surtout que je me demande comment il va s'y prendre pour renouer avec Héléna, il n'est pas du genre à faire une déclaration d'amour "la vie sans toi m'est devenue insupportable, les pommes n'ont plus de saveur, etc..." mdrr

  • #8

    Roxy (jeudi, 09 août 2012 17:28)

    "Les pommes n'ont plus de saveur" lol !

  • #9

    JessSwann (jeudi, 09 août 2012)

    Alors
    Oui Jack et Liz se ressemblent sans avoir besoin de se déguiser ou de se forcer
    Pour Hector, c'est sur que les déclarations d'amour c'est pas son truc, même ce que Jack dit à Liz dans ce chapitre ça passerait mal dans sa bouche mais .... Héléna n'est pas Liz :)

  • #10

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 09 août 2012 20:12)

    allons, Barbossa peu se comporter en gentleman... ce n'est pas n'importe quel rufians ... lol il a oublié que Héléna est la sœur de Edward Teach, malgré qu'elle soit l'ennemie dans un sens, Hector ne l'a considère plus comme ça. Il l'a voit d'un autre "angle" et qui sait, peut-être il y aura t-il une Héléna Barbossa ... un jour :) ♥

  • #11

    JessSwann (jeudi, 09 août 2012 21:16)

    Peut être............ ou pas mdrrr

  • #12

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 10 août 2012 20:44)

    bisous ♥ lol

  • #13

    JessSwann (vendredi, 10 août 2012 21:14)

    Mdrrr arrête de soudoyer

  • #14

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 10 août 2012 21:29)

    roooooo lol

  • #15

    Angelica Cruz (lundi, 27 août 2012 22:37)

    1. Ce voyage doit être un enfer ppur tout le monde et je pense que je pourrais pas endurer ce que Jack endure avec Angie et Lizzie, enfin surtout avec Angie
    2. Elizabeth s’immobilisa net et se retourna vers Angelica.

    « Si usted habla conJack, este hijo de puta es totalmente de usted. Él mató a mi hijo a ahorrar si no es suficiente para ti es que eres más estúpido de lo que pienso. Ahora no hablo con mi perra, si usted me insulta de nuevo voy a romper tus entrañas y te hago llegar a tu papá querida en el otro lado, savvy ? »
    Qué ? Depuis quand Lizzie parle espagnol ?

  • #16

    JessSwann (lundi, 27 août 2012 22:40)

    Bah comme le dit Liz... Angelica n'a pas le monopole de l'espagnol sauf que elle elle ne s'en sert pas sans cesse pour insulter les autres et se faire valoir

    Et je pense que Jack a une opinion différente de la tienne quand à celle qui le fait le plus souffrir là :)

  • #17

    Angie Cruz (samedi, 01 septembre 2012 16:20)

    de toute maniére, ça va barder pour lui et encore plus si les deux soeurs s'y mettent. Le "Savvy" au milieux de l'espagnol est trop tordant, quand à Angie elle ne passent pas son temps à insulter tout le monde,et même si elle le fait, c qu'elle ne peut pas retenir sa colére

  • #18

    JessSwann (samedi, 01 septembre 2012 16:24)

    Euh si Angie dans la fic passe son temps à insulter tantot Jack, tantot Liz, tantot Héléna mdrrr

  • #19

    Angelica Cruz (samedi, 01 septembre 2012 22:05)

    ils le méritent

  • #20

    JessSwann (samedi, 01 septembre 2012 22:09)

    Euh non Héléna ne lui a rien fait, Liz non plus

  • #21

    Angelica Cruz (dimanche, 02 septembre 2012 18:45)

    Quoique,Lizzie lui a "volé" Jack

  • #22

    JessSwann (dimanche, 02 septembre 2012 19:15)

    Bah Liz ne savait même pas qu'Angie existait quand elle couché avec Jack donc..

  • #23

    Angelica Cruz (dimanche, 02 septembre 2012 19:58)

    oui mais cela n'enléve rien au fait que Lizzie à coucher avec Jack alors qu'il était avec Angie

  • #24

    JessSwann (dimanche, 02 septembre 2012 20:36)

    Techniquement Angie avait jeté Jack à ce moment là, par ailleurs si Angie avait deux sous de jugeote elle comprendrait que ce n'est pas la faute de Liz