Chapitre 35 Disputes et réconciliations

Autre monde

 

Philip regarda avec ébahissement le navire aux voiles noires qu’il ne reconnaissait que trop bien se diriger lentement dans sa direction et se précipita au bastingage.

«  Que venez-vous faire ici ? »

Jack poussa un soupir soulagé.

« Philip mon gars, ça fait longtemps…

- Jack ne croit pas t’en tirer comme ça ! Ragea Angelica. J’exige des explications et je les veux MAINTENANT. »

 

Les yeux de Jack s’obscurcirent et il se tourna vers elle avec rage.

«  Je t’ai dit que ce n’était pas le moment ! Est-ce que tu es devenue sourde en plus d’être stupide ? »

Angelica blêmit et recula comme si Jack l’avait frappée.

«  Je ne te reconnais plus… »

Jack hésita puis se retourna vers Philip. A l’horizon le soleil continuait à décliner inexorablement, Angelica pouvait attendre, sa requête non.

«  Jack ? Demanda Philip d’une voix choquée.

- Je dois te voir Philip. Maintenant. »

Philip écarta les bras.

«  Et bien venez…

- Nous ne pouvons pas quitter le navire, » lança Jack.

 

Philip hésita. Laisser le Hollandais Volant sans surveillance ne lui disait rien.

«  Je préfère rester ici. »

Jack soupira.

« Tu ne me facilites pas la tâche mon gars. »

Philip le regarda avec agacement.

« Que voulez-vous Jack ? »

Angelica répondit avec hargne.

«  Ce qu’il veut ? Sauver sa chère Lizzie, cette sale petite garce inutile et »

Jack ferma les yeux et se contint à grand peine.

«  Mr Gibbs ?

- Oui capitaine.

- Accompagnez Angelica jusqu’à ma cabine et veillez à ce qu’elle y reste.

- Quoi ! Tu n’as pas le droit ! JACK !!! » Hurla Angelica tandis que deux matelots la ceinturaient.

 

Philip suivit la scène des yeux et les reposa sur Jack.

«  Ça semble un peu expéditif…

- Elle s’en remettra, Angelica a toujours aimé jouer la comédie. » Répondit Jack.

Philip ouvrit la bouche pour répliquer mais Jack ne lui en laissa pas le temps. Les yeux rivés sur le soleil qui déclinait de plus en plus, il reprit :

«  Je suis venu pour Elizabeth.

- Elle n’est pas ici, répondit Philip.

- Je sais… Mais, il existe un moyen, un moyen de la ramener mais nous ne pourrons pas y parvenir sans l’aide de ta. »

Jack s’immobilisa, incapable de se rappeler du nom que le jeune imbécile avait donné à son demi poisson, c’était un nom stupide mais

«  Syréna, murmura Gibbs qui avait laissé un homme en faction devant la porte où était enfermée Angélica.

- C’est ça ! Syréna ! On a besoin de l’aide de ta Syréna ! »

 

Philip le regarda avec horreur.

«  Elle ne retourna pas là-bas ! Je ne laisserais personne lui faire du mal à nouveau ! »

Jack soupira intérieurement.

«  C’est bien pour ça que je suis venu te demander ton aide. La seule chose dont nous ayons besoin c’est d’une larme.

- Pas celle de Syréna. Trouvez une autre sirène. » Rétorqua Philip d’un ton buté.

Jack posa un regard traqué sur le soleil et grimaça.

« Bugger ! Tu crois vraiment que si c’était possible avec une autre sirène nous serions venus jusqu’ici ? C’est sa larme qui est la cause de la mort d’Elizabeth et

- Syréna n’est pas responsable de ce gâchis ! Le coupa Philip.

- Et c’est sa larme qui permettra à Elizabeth de revenir. Philip je t’en prie mon gars… Tu connaissais Elizabeth ! Elle ne méritait pas de mourir et… »

La voix de Jack s’étrangla soudain.

«  Dis à ta sirène de nous aider.

- Ça ne marche pas comme ça Jack… »

 

Le pirate s’accrocha au bastingage tandis que Gibbs, terrifié par la décrue du soleil faisait rouler le navire.

«  Gibbs !!! Arrête c’est un ordre !

- On peut pas Jack, si on attend encore on ne pourra jamais revenir. »

Jack glapit et fixa l’horizon, Gibbs avait raison mais il ne pouvait pas abandonner, pas alors qu’il touchait presque au but, pas

« Philip, on a besoin d’elle, il faut qu’elle nous aide. »

Philip fixa le visage décomposé de Jack et soupira.

«  Je tâcherais de la convaincre. Partez maintenant. »

Jack tenta à nouveau d’argumenter mais le navire bascula. Affolé, le pirate tendit le bras et s’accrocha à un cordage…

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Fou de rage, Barbossa se précipita à la cale. Il avait besoin de rhum. Le pirate s’empara d’une bouteille et grimaça en voyant ses mains trembler. Sûrement un effet de la colère qu’Héléna réussissait à lui faire éprouver.

«  Maudite bonne femme. » Pesta-t-il entre ses dents avant de s’envoyer une rasade.

Alors qu’il buvait, les mots de l’incantation qu’il avait récitée en plaçant la pierre dans le ventre d’Héléna lui revinrent en mémoire et il frémit. « Reviens à la vie mon plaisant enfant. Reviens et aide Calypso. »

 

Les mains de Barbossa se crispèrent sur la bouteille. Non, ça ne pouvait pas se passer ainsi. Il était Roi de la Confrérie et il était hors de question qu’il laisse qui que ce soit lui donner des ordres ou lui prendre ce qui lui revenait de droit.

 

Le Hollandais Volant

 

A peine Jack et les autres furent ils parti que le clapotement qui annonçait invariablement la venue de Syréna se fit entendre. Le visage de Philip se fendit d’un sourire et il se tourna en direction du bruit. Son sourire mourut sur ses lèvres. Syréna se tenait devant lui mais même l’eau qui l’entourait ne parvenait pas à cacher ses tremblements.

«  Je n’y retournerais pas Philip. Jamais. Ne me le demande pas.»

 

Philip baissa les yeux et soupira.

«  Je ne crois pas qu’il veuille te faire du mal.

- Ne me le demande pas, » répéta Syréna.

Un sourire triste se forma sur les lèvres de Philip.

« Tu sais bien que je ne te contraindrais jamais. Tout comme je sais à quel point tu as souffert là-bas. Mais… Le but que Jack poursuit est juste. Et sans ta larme il n’y parviendra pas.

- J’ai déjà donné ma larme. Et ils l’ont gaspillée. Je n’aiderais pas ce Jack. » Feula Syréna.

 

Philip crispa ses mains sur le bastingage, terrifié à l’idée de la perdre. Pourtant, il savait que s’il ne tentait pas de la convaincre, sa conscience ne lui laisserait jamais de répit.

«  Il ne la veut pas pour lui mais pour ramener Elizabeth.

- Elizabeth ? Elizabeth n’est rien pour moi et pour toi ? » Demanda Syréna.

Un sourire amusé se forma sur les lèvres du jeune homme.

« J’ignorais que les sirènes étaient jalouses.

- Je ne suis pas jalouse, protesta Syréna. Mais cette humaine n’est rien pour moi, je ne la connais même pas. »

 

Décontenancé, Philip la fixa.

« Mais si… C’est… Syréna, c’est elle qui a exigé que Blackbeard te libère. »

Le visage de la sirène prit une expression butée.

«  Elle n’est pas intervenue lorsqu’ils m’ont torturée, elle est resté là sans rien faire comme les autres, comme ce Jack aussi. Aucun n’a protesté. Sauf toi. »

La voix de Syréna s’était faite charmeuse mais Philip recula, refroidi par sa réaction. Syréna s’en aperçut et son visage se durcit.

« Je ne veux pas retourner là-bas.

- Elle t’a aidée… » Tenta Philip.

Un feulement furieux lui répondit et Syréna plongea dans les eaux sombres.

 

Anéanti, Philip se rua au bastingage.

«  Syréna !! Reviens, je t’en prie… »

Son cri resta sans réponse et le jeune homme frissonna alors que son devoir le rappelait. Quelque part un navire venait de sombrer…

 

Le Black Pearl

 

Jack toussa alors qu’il atterrissait sans douceur sur le pont et se tourna vers Gibbs.

«  Tu as failli me tuer !

- C’est vous qui avez failli tous nous faire tuer, capitaine. Ajouta Gibbs avec un temps de retard.

- Je sais ce que je fais ! S’énerva Jack. Et je sais faire la différence entre un second obéissant et un mutin ! »

Gibbs se décomposa, visiblement touché.

« Oh Jack vous pouvez pas penser ça… »

 

Jack dédaigna de répondre et arracha des mains de Gibbs la flasque de rhum qu’il tenait.

« Hors de ma vue. »

Blessé, Gibbs baissa la tête s’éloigna d’une démarche trainante.

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Héléna déglutit alors que Barbossa faisait irruption dans la cabine, la démarche chancelante et visiblement ivre.

«  Nous allons devoir réunir la Confrérie. » Annonça-t-il.

Héléna frémit et songea qu’il allait sûrement exiger son exclusion ou pire encore et

«  Il faut enfermer Calypso à nouveau. »

 

Cette fois, Héléna le contempla avec effroi.

«  Hector, tu ne peux pas sérieusement penser à cela, si nous venions à échouer elle

- Ce serait la fin de la Confrérie, répondit Barbossa d’une voix calme. Mais je ne compte pas échouer. Pas plus que je ne compte offrir ma descendance à cette sorcière. »

Les yeux d’Héléna s’emplirent de larmes.

«  Tu tiens donc à ce point à cet enfant ?

- Bien sûr que non ! Pour qui me prends-tu ! Mais si je la laisse le prendre, tu seras invivable et je ne compte pas te voir pleurnicher sans arrêt. » Rétorqua Barbossa d’un ton guindé.

 

Le cœur d’Héléna manqua un battement et elle tendit les bras vers lui. Les fers arrêtèrent son geste et elle leva les yeux vers lui.

« Libère moi.

- Tu n’as pas intérêt à tenter une entourloupe, » marmonna Barbossa qui obéit toutefois.

Sitôt libre, Héléna l’enlaça et leurs bouches se rejoignirent instantanément. La main du pirate glissa entre les cuisses d’Héléna et il en apprécia l’humidité.

«  C’est ce que je disais, je préfère te voir comme ça. » Déclara-t-il d’un ton guindé avant de l’embrasser à nouveau.

 

Le Black Pearl

 

Assise sur le lit qu’elle partageait avec Jack, Angelica pleurait autant de rage que de tristesse. Les mots cruels du pirate l’avaient frappée en plein cœur. Elle en avait assez de cette Elizabeth. D’abord elle s’était mise entre son père et elle et voilà que maintenant, elle s’interposait entre Jack et elle.

«  Angelica mon ange, » souffla Jack d’un air piteux depuis le seuil de la cabine.

La jeune femme leva un regard bouleversé et furieux vers lui et Jack déglutit. C’était encore pire que ce qu’il pensait.

« Dégage Jack !!! »

 

Le pirate la fixa, agacé, tandis que des larmes roulaient sur les joues d’Angelica. Attendri, il soupira.

«  Je suis désolé.

- Pardon ?

- J’ai dit, je suis désolé, se força à répéter Jack. Je n’aurais pas du te parler ainsi, encore moins devant mes hommes seulement… Y’avait urgence trésor.

- Une urgence qui s’appelle Lizzie ! Cracha Angelica avec rancœur.

- Angelica elle est morte à cause de moi.

- Et alors ? Je ne regrette pas que cette petite putain soit morte ! Je voudrais qu’elle le reste, qu’elle souffre ! C’est tout ce qu’elle mérite ! Elle m’a volé mon père et maintenant elle te vole aussi ! Je la HAIS ! Je voudrais qu’elle brûle en enfer et qu’elle crève à petits feux. » Hurla Angelica.

 

Jack blêmit et fixa sa femme sans s’apercevoir qu’Elizabeth venait d’apparaitre derrière lui.

«  Angelica… Souffla le pirate.

- Et toi hijo de puta tu passes ton temps à pleurer cette salope alors qu’elle n’était qu’une garce, une sale voleuse, une

- ET TOI TU PASSES TON TEMPS A PLEURER TON SALAUD DE PERE !! » Hurla Jack.

Surprise par la violence de son ton, Angelica recula alors que Jack la fixait, les traits déformés par la rage.

«  Oui ton salaud de père Angelica !!! Cet homme qui n’avait rien d’un père !! Tu es donc idiote que tu n’as toujours pas compris que la seule chose qui l’intéressait chez toi c’étaient tes foutues années de vie !!! »

 

Angelica blêmit.

«  J’en ai assez entendu. » Déclara-t-elle en se levant.

Jack la rattrapa par le bras et la repoussa vers le centre de la pièce.

«  Non, cette fois tu vas m’écouter et je te conseille de ne pas me faire me répéter. Edward Teach dit Blackbeard était un monstre, un homme qui ne méritait pas le nom d’homme. Pire que Davy Jones, pire que tout ce que l’enfer a vomi. Il ne t’aimait pas ! Il n’aimait pas Elizabeth. La seule valeur que vous aviez pour lui c’était le profit qu’il pourrait tirer de vous !! J’ai essayé de te le dire avant mais NOOOOOON tu n’as pas voulu me croire !!! Alors je suis allée chercher Elizabeth pour t’épargner le sort que ton précieux père te réservait !! Et voilà le résultat ! Tout ça parce que tu voulais un père et bien tu l’as eu ! T’es contente ? »

Livide, Angelica se dégagea de sa poigne et cette fois Jack ne fit rien pour la retenir alors que la porte claquait derrière la jeune femme.

«  Bugger, » murmura-t-il, anéanti.

Il se retourna vers la porte par laquelle Angelica avait disparu et découvrit Elizabeth.

«  Et bien voilà ! Ragea-t-il. T’es satisfaite maintenant ? Tu comptes me laisser enfin tranquille cette fois ? »

Les yeux d’Elizabeth s’agrandirent et elle disparut.

 

Resté seul, Jack soupira et prit une rasade de rhum.

« Maudites femelles aussi folle l’une que l’autre, » ragea-t-il, le cœur lourd à la pensée qu’il venait probablement de les perdre toutes les deux.

 

Ailleurs

 

Elizabeth gémit alors que la peine la transperçait. Jamais elle n’aurait pensé qu’Angelica la haïssait autant, certes elle savait que sa sœur ne débordait pas d’affection pour elle mais à ce point…

«  Je la déteste, elle est méchante ! » Lança Lizzie.

Elizabeth soupira.

«  Non, elle a raison, je lui ai pris sa place, elle

- Elle est méchante, méchante, méchante !!!! Elle te fait mal. »

 

Elizabeth soupira.

« Si seulement tu voulais lâcher prise. Tu ne vois donc pas que c’est inutile.

-JAMAIS !!! » Répondit Lizzie d’un ton buté.

Les larmes roulèrent sur les joues d’Elizabeth alors qu’il lui semblait voir ses forces aspirées de nouveau et elle songea qu’elle n’avait même pas vu Will dans l’autre monde…Pas plus qu’elle ne savait ce que Jack était allé y faire. Cette pensée douloureuse au cœur, elle plongea dans l’inconscience qui précédait invariablement les assauts de la Fontaine.

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

Leurs corps apaisés, Barbossa et Héléna reprenaient leur souffle et la jeune femme soupira.

« Quoi encore ? Demanda Barbossa.

- Je ne sais pas, ton plan semble si risqué et puis qu’est ce qui te dit que les autres Seigneurs seront d’accord avec toi ?

- Je suis Roi. » Pavoisa Barbossa.

Héléna sourit légèrement avant de se rembrunir.

«  Il faudra une raison.

- Calypso est une garce, on ne peut pas lui faire confiance.

- Mais elle t’a ramené. »

 

Barbossa blêmit légèrement et songea au moment où alors qu’elle était encore Tia Dalma, Calypso lui avait montré son pouvoir.

« Hector ? Qu’est ce que tu me caches ?

- Rien du tout. Mentit le pirate. C’est toi la reine des secrets, pas moi. »

Héléna plissa les yeux devant la rebuffade mais avant qu’elle ait le temps de répondre, un cri affolé retentit sur le pont.

 

Immédiatement, les deux pirates bondirent sur leurs vêtements et ramassèrent leur sabre.

 

()()

 

Héléna blêmit à la vue de Calypso. Sous la forme de Tia Dalma, la nymphe arpentait tranquillement le pont sous les yeux de l’équipage terrifié.

«  Très grande Calypso, commença Barbossa d’une voix onctueuse. Que me vaut l’honneur d’une de tes »

Calypso l’ignora et se dirigea droit vers Héléna. Là, elle plaqua sa main sur son ventre et la jeune femme glapit. La main d’Hector se referma sur son sabre.

 

Rapide comme l’éclair, Calypso saisit le poignet du pirate de sa main libre et le serra, faisant apparaitre son squelette.

« N’oublie pas ce que tu me dois Barbossa. »

Héléna lui lança un regard paniqué tandis que Calypso se tournait à nouveau vers elle. La main de la nymphe agrippa son ventre et elle ferma les yeux.

«  Une femelle, susurra Calypso. De quoi remplacer les sirènes que ton frère a tuées. N’est-ce pas une juste réparation ? »

Héléna blêmit.

« Non… pas ça, pas ça Calypso tu ne peux pas être aussi cruelle. »

Les yeux de la nymphe s’agrandirent tandis qu’un sourire lascif éclairait son visage.

« Tu connaissais le prix Héléna Teach. Un fruit en échange d’un autre. Dans trois mois celui-ci sera mûr et tu me le remettras. »

 

Héléna jeta un regard anéanti à Hector et il serra les poings. Calypso rit et se tourna vers lui.

« Il ne peut pas s’y opposer, il l’a lui-même offert à mon service en le ramenant. »

Barbossa se souvint à nouveau des paroles qu’il avait lui-même prononcées.

«  Tu m’as trompé !

- Tu as choisi. » Rétorqua Calypso.

Désemparée à l’idée de voir son enfant devenir une des créatures qu’elle méprisait le plus au monde, Héléna balbutia.

«  Nous t’avons rendu le sabre de Poséidon ! Cela ne compte-t-il pas à tes yeux ? »

Calypso sembla réfléchir quelques secondes.

«  Tu dis vrai. »

Les yeux d’Héléna se remplirent d’espoir et la nymphe sourit cruellement.

« Pour cela, je vais te donner une chance de sauver ton enfant. Offre-moi une compensation de ton sang le moment venu et je saurais m’en contenter. »

Héléna gémit tandis que Calypso se tournait vers Hector.

« Quand à toi Hector Barbossa, Roi de la Confrérie, ne t’avise pas de tenter de m’emprisonner à nouveau.

- Allons, tu me connais, je n’y avais même pas pensé, » répondit Hector, mi-figue mi-raisin.

Le sourire de Calypso se fit à nouveau lascif et elle caressa la joue de Barbossa.

« Tant mieux, car je ne serais pas la seule à en souffrir… »

Héléna poussa un cri d’effroi alors que la main de la nymphe faisait disparaitre la chair du visage d’Hector sous son passage.

«  A bientôt Héléna Teach. » Lança Calypso avant de se disperser en des milliers de crabes qui se déversèrent dans l’océan, menaçant de faire chavirer le navire.

 

Tremblante, Héléna posa la main sur son ventre à peine arrondi tandis qu’Hector s’approchait d’elle.

« Rentrons. »

Le pirate s’avisa alors que les hommes les observaient et sa colère redoubla.

« Balancez ces maudits crabes par-dessus bord et faites avancer ce navire tas de chiens puants !!! »

Contre son bras, Héléna vacilla et Hector l’entraina vers la cabine.

 

()()

 

Une fois à l’intérieur, Héléna leva un regard bouleversé sur son amant.

«  Trois mois c’est peu… »

Barbossa se crispa et la fixa.

«  Est-ce vraiment mon enfant que tu portes ? »

La jeune femme le fixa avec dégout.

«  Oui Hector c’est ton enfant ! L’enfant que tu as mis en moi dès notre première étreinte ! »

 

Un sourire joua sur les lèvres de Barbossa devant sa fureur.

« Pour une fois tu ne mens pas. J’avais besoin d’en être certain. »

Héléna le fixa, inquiète.

« Que comptes tu faire ?

- Ce que nous avions prévu. A moins que tu aies une meilleure idée. »

Bouleversée, Héléna le fixa.

«  Elle sait ce que tu comptes faire.

- Et alors ? » Répliqua Barbossa avec panache.

Héléna déglutit.

«  Il y a forcément une autre solution. »

 

Barbossa la fixa d’un air rusé.

« Oui il y en a une autre. Elle a dit qu’elle accepterait une autre compensation de ton sang non ? Et elle veut une sirène… »

Héléna le regarda sans comprendre.

«  Je crois que ça faciliterait beaucoup le choix de Sparrow si nous le débarrassions d’une de ses deux conquêtes… »

Héléna blêmit.

«  Tu veux sacrifier Angelica ?

- Ou Elizabeth. Après tout c’est aux filles de Teach de payer pour les erreurs de leur père… »

Horrifiée, Héléna le fixa.

«  Hector c’est…

- De la piraterie. Je refuse de voir mon enfant devenir une de ces créatures. Et je n’ai pas non plus envie de rejoindre l’au-delà. J’ose croire que pour une fois tu vas me laisser faire Héléna. »

Sur ces mots, le pirate sortit d’un pas décidé et laissa la jeune femme plus seule et désemparée que jamais.

 

Le Black Pearl,

 

Assise au fond de la cale, Angelica pleurait depuis des heures lorsque Jack vint la rejoindre.

«  Angelica…

- Je débarquerai dans le prochain port. »

Jack frémit.

«  Non, ne fait pas ça !

- Pourquoi devrais je rester ! Tu me méprises, tu ne m’aimes pas, je doute même que tu l’aies jamais fait. »

 

Jack serra les poings, anéanti.

«  Tu ne comprends pas…

- Parce que je suis trop stupide pour le faire ?

- Non, non !! Je, si je veux sauver Elizabeth c’est parce que je l’ai sacrifiée pour toi. Pour que tu vives, pour que, pour rattraper mon erreur, Angelica ça a toujours été toi, » balbutia Jack.

Angelica releva les yeux et il s’assit à ses côtés.

«  C’est vrai je détestais ton père, mais c’était ton père alors… Je n’aurais pas du te reprocher de l’aimer. »

Angelica soupira, le cœur lourd.

«  Tu me jures que c’est uniquement pour ça que tu veux la sauver, parce que tu te sens coupable ? Pas parce que tu es amoureux ou que tu ressens des frémissements ou je ne sais quoi d’autre ?

- Angelica, soupira Jack. Elizabeth est

- Contente toi de répondre à ma question Jack. »

 

Les yeux dans les siens, le pirate fit la seule chose qui s’imposait.

«  Je te le jure. »

Angelica plongea son regard dans le sien et flancha.

«  T’as intérêt à ne pas m’avoir menti Jack sinon même si je t’aime et t’aimerais toujours, ce sera fini entre nous. »

Le pirate frémit alors qu’elle l’embrassait. Sous ses lèvres au gout de sel, Jack se détendit. Il n’y avait aucune raison pour qu’elle apprenne ce qui c’était passé. Aucune. Dès qu’Elizabeth serait sauvée, il partirait avec Angelica. Et Elizabeth garderait le silence. Pas pour lui. Mais pour sa sœur.

 

Le Hollandais Volant

 

Philip scrutait l’horizon depuis des heures, le visage fermé. Après avoir moissonné les âmes, il avait guetté sans relâche sa sirène. En vain. Syréna n’était pas venue et il désespérait qu’elle le fasse un jour. Et il le regrettait même s’il était persuadé d’avoir agi avec justice. Elizabeth Swann ne méritait pas son sort, mais il commençait à penser qu’elle ne méritait pas non plus qu’il perde l’amour de Syréna.

 

Un bruit se fit entendre et Philip se pencha au bastingage alors que le visage de Syréna crevait la surface. Eperdu, le jeune homme balbutia.

«  Tu es revenue, Syréna, pardonne moi, je n’aurais pas du, je

- Demande le moi Philip, murmura la sirène avec un peu d’angoisse. Elle m’a sauvée parce que TU lui as demandé. Alors demande. »

Le souffle court, Philip la fixa.

« Pas si je dois te perdre.

- Tu ne me perdras pas Philip. Demande.

- Sauve la. » Murmura le jeune homme dans un souffle.

 

Syréna hocha la tête puis repartit dans les abysses avant qu’il ait eu le temps de poursuivre.

Chapitre 34                                                                                         Chapitre 36

Écrire commentaire

Commentaires : 32
  • #1

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 18 juillet 2012 19:17)

    Une sirène ? étrange comme demande de Calypso. Héléna n'a pas finie de payer les erreurs de son frère, même mort il continu à lui faire du mal. Barbossa prétend s'en fiche complément mais pourtant ça crève les yeux, il veut garder cet enfant et Héléna, il les aiment à sa manière ^^

  • #2

    JessSwann (mercredi, 18 juillet 2012 19:23)

    Lol alors l'histoire de la sirène est encore plus compliquée que ça mais vous l'apprendrez plus tard.....
    Barbossa est furax et oui il voudrait bien les garder

  • #3

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 18 juillet 2012 19:46)

    si leur fille vient au monde je me demande quel prénom elle portera ^^

  • #4

    JessSwann (mercredi, 18 juillet 2012 21:04)

    Ah qui sait....

  • #5

    Roxy (mercredi, 18 juillet 2012)

    Trop chou ! Barbossa tient quand même à son enfant ^^ Ça s'améliore un peu entre eux... Par contre, Jack et Angie, ça va plus du tout !
    Je suis pas tout à fait convaincue que Jack se sent seulement coupable, mais bon ^^
    On verra bien !

  • #6

    JessSwann (mercredi, 18 juillet 2012 21:19)

    Looool attend pour Hector et Héléna .... Mdrrr

    Jack n'est pas non plus convaincu de ne ressentir que de la culpabilité mais.... tant que Angelica le croit

  • #7

    Roxy (mercredi, 18 juillet 2012 21:37)

    Oui, je sais qu'il y aura ENCORE des complications... Mdr

  • #8

    JessSwann (mercredi, 18 juillet 2012 21:44)

    Lol en même temps c'est pas drole sinon

  • #9

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 19 juillet 2012 02:31)

    j'aime bien la tête de Jack sur ta bannière^^ ça se voit quand il réfléchi mdrrr

  • #10

    JessSwann (jeudi, 19 juillet 2012 08:01)

    Lol en vérité moi je le vois plutot comme le mec gavé là mdrrr

  • #11

    Angelica Cruz (jeudi, 19 juillet 2012 20:39)

    Barbo veut sacrifier une des deux filles de BB et je sens que ça va tomber sur Angie ce coup-ci

  • #12

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 19 juillet 2012 23:52)

    oui mais ça c'est l'idée d'Hector mais connaissant un minimum l'auteure, je pense que sera autre chose mdrrr

  • #13

    JessSwann (vendredi, 20 juillet 2012 09:22)

    Lol BlackHeart me connait bien mais ça risque d'être sportif pour tout le monde sur les derniers chapitres mdrrr

  • #14

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 20 juillet 2012 15:55)

    certes ^^

  • #15

    JessSwann (vendredi, 20 juillet 2012 17:57)

    Lol t'a pas idée

  • #16

    Angelica Cruz (vendredi, 20 juillet 2012 20:47)

    ça n'a pas l'air rassurant tout ça

  • #17

    JessSwann (vendredi, 20 juillet 2012 21:10)

    Non en effet mdrrr

  • #18

    Angelica Cruz (samedi, 21 juillet 2012 14:50)

    Et est il possible de savoir quel est "l'autre chose" dont parle Balckheart ?

  • #19

    Ladypirate (samedi, 21 juillet 2012 16:58)

    Je ne m'attendais pas à cette requête de la part de Calypso, ça c'est du rebondissement :) !! Je crois qu'Angie et Lizzie ne sont pas au bout de leurs peines, qui va mourir ? Logiquement, si Elizabeth n'est pas encore revenue c'est Angelica qui sera livrée à Calypso, à moins que ce ne soit la petite Lizzie dont Héléna est la grande-tante (Calypso est tellement tordue quand elle désire une chose)
    Est-ce que je suis la seule qui se soit sentie terriblement triste pour Gibbs dans ce chapitre ? ^^ Le pauvre, lui qui est le plus loyal de tous :(
    Jack s’enfonce de plus en plus : il n'a pas été sympa pour le coup avec Angie qui elle-même n'est pas sympa avec sa "regrettée" sœur lol
    J'aurais cru que Barbossa mangeait des pommes pour se calmer au lieu de boire du rhum mdr en tout cas qu'est-ce qu'il est chou dans ce chapitre, quoi qu'il en dise il l'aime son Héléna :)

  • #20

    Angelica Cruz (samedi, 21 juillet 2012 17:21)

    Oui, si Lizzie ne revient pas c Angie qui va prendre
    :(. Effectivement Angie n'a pas été trés sympa avec sa soeur mais Angie est elle vraiment la soeur ou demi soeur de Lizzie ?

  • #21

    Roxy (samedi, 21 juillet 2012 21:46)

    Ladypirate : moi aussi, je suis triste pour Gibbs !

  • #22

    Angelica Cruz (dimanche, 22 juillet 2012 09:35)

    c'est pas que personne n'est triste pour Gibbs mais c que la pluspart pense que c un perso vraiment secondaire ds la fic

  • #23

    JessSwann (lundi, 23 juillet 2012 17:43)

    Ouch que de réponse à donner
    @ Angelica : non c'est impossible de savoir l'autre chose , je n'ai pas la moindre intention de dévoiler mon plan mdrr . Pour Liz : oui dans cette fic c'est réellement la fille de BB au même titre qu'Angelica. Quand à Gibbs, il a beau ne pas apparaitre souvent c'est tout de même un perso important de ma fic :)
    @ Lady : héhé j'ai plus d'un tour dans mon sac mdrrr .. Après il faudra quelqu'un à Caly effectivement... Enfin quelqu'un qui note l'injustice de Jack face à Gibbs !!! Il était temps !!! Angie est juste ignoble et stupide avec Liz :( Barbo est amoureux mais s'en rend il compte ?
    @ Roxy : Ahhhh et de deux :)

  • #24

    Ladypirate (mardi, 24 juillet 2012 14:40)

    Le fan-club de Gibbs se met en place lol
    Oui, c'est vrai que Barbossa n'a pas l'air de vouloir s'avouer que c'est de l'amour, mais bon les sentiments ne sont jamais simples et chez les pirates ça m'a l'air d'être encore plus compliqué ^^

  • #25

    JessSwann (mardi, 24 juillet 2012 15:00)

    Lol vi Gibbs rameute les foules non mais oh !!

    Barbossa est un vieux loup solitaire... Héléna bouleverse un peu son monde aussi

  • #26

    Angelica Cruz (jeudi, 26 juillet 2012 12:55)

    Pour Lizzie, je pensais que c'était juste un moyen que Jack avait trouvé pour sauver Angie

  • #27

    JessSwann (jeudi, 26 juillet 2012 12:59)

    Ah non pourtant c'est dit clairement dans la fic , Teague le dit, Jack le dit et même BB le reconnait

  • #28

    Angelica Cruz (jeudi, 26 juillet 2012 13:04)

    j'ai du loupé ces passages

  • #29

    JessSwann (jeudi, 26 juillet 2012 13:09)

    Manifestement mdrrr

  • #30

    Angelica Cruz (jeudi, 26 juillet 2012 13:17)

    :)

  • #31

    emy (lundi, 29 octobre 2012 00:44)

    elle m'enerve angi c ouff!! elle est trop stupide on dirait qu'elle a 10ans et qu'elle vie dans le monde des bisounours !!! elle croit tout se qu'on lui dit. elle m'énerve j'ai envi de la secouer et de lui ouvrir les yeux. en plus elle est jalouse d'une morte (certe peut etre pas morte pour longtemps).

  • #32

    JessSwann (lundi, 29 octobre 2012 09:07)

    Lol ah bah Angie est plus que pénible et je te confirme elle vit dans son monde et elle est jalouse de tout ce qui passe