Chapitre 2 On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre

Le Queen Anne’s Revenge,

 

«  Vous m’avez fait demander Capitaine ? » bredouilla le sorcier aveugle.

Blackbeard tourna un regard froid sur le bocor qu’il avait ramassé un an plus tôt.

«  Le quartier maitre a prédit ma mort prochaine » déclara t’il.

L’aveugle ne répondit pas, seul un léger sourire flotta sur ses lèvres, en guise de signe qu’il l’avait entendu.

«  Il a prédit qu’un homme à la jambe de bois causerait ma perte.

- Nul n’échappe à son destin » rétorqua l’aveugle.

Blackbeard ricana avec mépris.

«  Je ne te demande pas ton avis sur la question bocor. Que sais-tu sur la Fontaine de Jouvence ? »

Une fois de plus l’aveugle sourit mais Teach n’y fit pas attention.

«  Il faut une larme de sirène et des calices pour accomplir le rituel.

- Apprend moi quelque chose que j’ignore, ironisa Teach.

- L’eau de la Fontaine dans les deux calices. La larme dans un seul. Celui qui boit l’eau contenant la larme obtient toutes les années de vie restantes de celui qui boit l’eau sans larme. A la condition que celui qui boit l’eau sans larme le fasse volontairement.

- Il n’est pas obligé de savoir qu’il offre ainsi toutes ses années, ricana Teach.

- Non, il ne l’est pas…. Mais si les années sont données par quelqu’un du même sang, alors elles sont décuplées. »

 

Blackbeard sourit férocement et songea à la jeune femme qui patientait sur le pont et qui se prétendait sa fille.

«  Décuplées dis-tu ?

- C’est ce que j’ai dit, » confirma le bocor.

Blackbeard songea que l’information était d’importance… Même Héléna semblait l’avoir ignorée.

«  Une dernière chose bocor, où se trouve la Fontaine ? » Demanda-t-il, tremblant de rage à la pensée que même sous la torture, Héléna avait refusé de lui en révéler l’emplacement.

L’aveugle tourna ses yeux laiteux vers sa voix.

«  Seul le possesseur des cartes de Sao Feng le sait….

- Et qui les possède ? Demanda Teach avec une patience feinte.

- Jack Sparrow…. »

 

Teach sourit cruellement à cette nouvelle et se tourna vers le sorcier. Sans un bruit il sortit son sabre d’abordage.

«  Qui d’autre sait ce que tu viens de me révéler ?

- Personne, répondit l’aveugle.

- Dans ce cas, autant faire en sorte que ça continue. » Déclara Teach.

Sans la moindre hésitation il enfonça son sabre dans le torse du sorcier qui tomba à genoux, un rictus aux lèvres. Peu lui importait de mourir à présent…. Il avait mis les pièces en place. La vengeance d’Héléna pourrait s’accomplir. Ainsi qu’il se devait.

Les yeux froids, Blackbeard le regarda mourir puis appela son second.

« Débarrasse-moi de ça. Arrange toi pour que personne ne le voit, puis fait entrer la fille. J’ai de plus en plus envie de la connaitre » Susurra-t-il avant d’aller s’asseoir.

 

()()

 

 

Les mains moites et le cœur battant la chamade, Angelica pénétra dans la cabine de Blackbeard, presque surprise d’être admise à le rencontrer aussi rapidement. En effet, comme tous, elle connaissait la réputation de Blackbeard. On disait l’homme implacable, sans pitié. Le genre d’homme dont personne ne voulait être le rejeton. Excepté elle. Angelica avait tellement prié dans son enfance pour connaitre son père, qu’elle aurait accepté le diable lui-même comme tel.

 

Une boule dans la gorge, la jeune femme posa ses yeux sombres sur le redoutable pirate.

«  Me voilà perplexe » susurra Blackbeard en la dévisageant.

Rendue nerveuse par le ton qu’il employait, Angelica se mordit la lèvre et se força à lui faire face. Il était trop tard pour reculer ou pour réfléchir à la véracité des propos de la femme étrange qui était venue à sa rencontre.

«  J’étais là, tranquillement assis devant mes cartes, je prenais du repos, lorsqu’un de mes hommes est venu frapper à cette porte » continua Blackbeard en désignant la porte dans l’embrasure de laquelle se tenait la jeune femme.

Incapable de parler, Angelica se mordit un peu plus la lèvre et Blackbeard poursuivit.

«  Et là il m’a dit que ma fille demandait à me voir, déclara-t-il d’une voix incrédule. Or, je n’ai pas de fille. Peux-tu m’expliquer ? »

 

Angelica déglutit et se décida à parler.

«  Je suis la fille de Cecilia.

- Cecilia…Me voilà encore plus perplexe, s’amusa Blackbeard. Je devrais la connaitre ?

- On dit que… que c’était l’une de vos putains favorites, répondit Angelica, la bouche sèche.

- Mais comme tu le dis, c’était une putain, alors pourquoi serais-je ton père ? »

Angelica se troubla et Blackbeard reprit.

«  Cecilia a effectivement eu un enfant de moi, une fille que j’ai cherchée….

- J’étais dans un couvent, » répondit Angelica.

Le cœur de la jeune femme cognait si fort dans sa poitrine qu’elle craignait à chaque instant qu’il n’explose. Blackbeard se leva pesamment et se posta devant elle pour la dévisager.

«  La fille de Cécilia portait une marque de naissance juste au-dessus du sein gauche. Cela serait une formidable coïncidence si tu en avais une aussi tu ne crois pas ? »

 

Angelica sursauta et regarda Blackbeard dans les yeux. L’air sombre, le pirate attendait. Les doigts tremblants, la jeune femme défit les boutons de son corsage, juste assez pour dévoiler la tâche sombre qui surmontait son sein.

«  Angelica… » Souffla Teach.

Cette fois, la jeune femme sursauta.

«  Vous connaissez mon nom ? »

Un sourire lui répondit.

«  Bien sûr mon enfant, je sais tout de toi….Je t’ai tellement cherchée »

L’émotion à son comble, Angelica posa un regard déjà brillant d’amour sur ce père qu’elle rencontrait enfin.

«  Oh Père » bredouilla-t-elle.

 

Sans un mot, Blackbeard ouvrit les bras et elle s’y blottit comme elle si souvent rêvé de le faire. Tandis qu’Angelica versait des larmes de bonheur sur son épaule, Blackbeard songea avec ravissement au destin qui lui offrait sur un plateau le moyen de le déjouer…

 

 

()()

 

Angelica regarda avec plaisir la cabine que Blackbeard lui avait fait donner moins d’une heure après leurs retrouvailles. Un peu étourdie, la jeune femme laissa filer quelques larmes de joie. Elle avait enfin trouvé son père…. Mieux, ce dernier, loin de la chasser, l’avait accueillie avec la tendresse dont elle avait toujours rêvé. La jeune femme en oublia sur le champ tout ce qu’elle avait entendu colporter sur Edward Teach. Peu importait qu’il ne soit connu que pour sa cruauté, il était son père. Un père si désiré …

 

()()

 

De son côté, Blackbeard regardait d’un air songeur la dernière lettre que Cecilia lui avait fait parvenir des années plus tôt. La lettre dans laquelle elle lui annonçait qu’elle avait donné naissance à une fille. Il n’avait jamais compris comment Cecilia avait pu faire preuve d’une telle stupidité…. Avant elle, aucune femme n’avait jamais osé revendiquer quoique ce soit de lui. Cecilia, elle, l’avait fait. Il avait donc été forcé de la tuer. Aucune femme ne donnait d’ordres à Edward Teach.

 

Les yeux clos et un sourire mauvais aux lèvres, Teach se remémora sa dernière rencontre avec la putain. Il lui avait fait l’honneur de l’égorger lui-même, en souvenir du plaisir qu’elle lui avait donné. Après l’avoir torturée cela allait sans dire. Mais, même au comble de la plus atroce souffrance, et il s’y connaissait pour l’infliger, Cecilia n’avait jamais avoué où elle avait caché l’enfant. Et voilà que cet enfant refaisait surface au moment précis où il en avait besoin ! A croire que la chance était de son côté !

 

Isle de Santa Maria,

 

Fou de rage, Barbossa ne cessait de remâcher le refus d’Elizabeth… Il devait trouver un moyen de la contraindre, il devait….

«  Capitaine Barbossa ? »

La question le prit au dépourvu et il se tourna vers la femme qui venait de parler. Là il découvrit une femme vêtue de noir dont la seule tâche de couleur était ses yeux bleus, eux aussi cerclés d’un noir pâteux.

«  Qui êtes-vous ?

- Je suis Rosa la Rouge, et je crois que je peux vous aider.

- Qui vous dit que j’ai besoin d’aide ?

- Vous voulez savoir qui est derrière la perte du Black Pearl non ? Ainsi que de votre jambe…. »

 

Barbossa hoqueta et l’inconnue posa un regard dédaigneux sur la maison d’Elizabeth

«  Elle ne peut pas vous aider, moi si

- Vous n’êtes pas Roi, grinça Barbossa

- Je ne le suis pas, confirma calmement la femme. Mais je connais le nom du responsable de vos dommages et je suis prête à vous aider à vous venger. »

Barbossa en oublia Elizabeth et la fixa.

«  Qui ?

- Blackbeard, » souffla la femme.

 

Barbossa dévisagea la femme.

«  Comment savez-vous cela ? »

Héléna lui adressa un sourire dur.

«  Pas ici. Suivez-moi.

- Si vous croyez me faire tomber si facilement dans un piège, c’est peine perdue. Je trouverai Blackbeard seul s’il est bien le responsable » Rétorqua Barbossa.

Héléna posa un regard méprisant sur la jambe de bois de l’homme.

«  J’ai un navire, un équipage et tous mes membres. Ce qui me donne un sérieux avantage sur vous Capitaine Barbossa.

- Qui êtes-vous ?

- Rosa la Rouge, répondit simplement Héléna. Tout comme vous j’ai un compte à régler avec Edward Teach. Allez-vous prendre le risque Capitaine Barbossa ? Ou alors préférez-vous vous cacher dans les jupons de la femme qui habite ici ? »

 

Hector rougit de rage et clopina dans sa direction.

«  Je vous suis, après tout, la mort est une journée qui mérite d’être vécue.

- C’est bien mon avis, » rétorqua Héléna.

Sans se préoccuper de voir si Barbossa la suivait, la jeune femme se mit en route.

 

Le Damoclès,

 

«  Beau navire » apprécia Barbossa.

Un sourire sans chaleur se forma sur les lèvres d’Héléna.

«  Dont la particularité est d’avoir à son bord un équipage fidèle à son capitaine, j’ose croire que vous vous en souviendrez. »

Barbossa écarquilla les yeux avec une feinte innocence.

«  Je ne vois pas pourquoi vous dites ça.

- Votre réputation vous précède Capitaine Barbossa, mais je préfère vous prévenir, vos ruses ne marcheront pas ici. » Déclara Héléna en adressant un signe de tête à son second.

 

Domez répondit de même. La consigne était claire. A partir de maintenant, Héléna n’existait plus. Pour personne. Seule vivait Rosa.

 

Barbossa clopina jusqu’à la cabine de la femme.

«  Vous avez un avantage sur moi, vous me connaissez…. Je ne peux pas dire la même chose.

- Sachez juste que je me nomme Rosa la Rouge.

- Jamais entendu parler….Vous êtes pirate ? »

Héléna rit doucement et lui désigna la pièce encombrée par le produit de ses abordages.

«  A votre avis ? »

Barbossa sourit légèrement et s’assit en familier des lieux sur le fauteuil qu’elle occupait d’ordinaire.

«  Pourquoi êtes-vous venue me voir ? »

Héléna se crispa en le voyant faire et se força à répondre d’un ton calme.

«  Cela a-t-il de l’importance ?

- Ca en a pour moi. Le Code de la Piraterie dit qu’en cas d’informations détenues sur un renégat, c’est la Confrérie et donc le Gardien qui doit en être avisé en premier. »

Héléna sourit légèrement.

«  Le Code… En vérité, j’ai toujours pensé que c’était plus une sorte de guide… »

 

Les yeux de Barbossa brillèrent brièvement et il lui fit signe de poursuivre.

«  Après tout, pourquoi perdre du temps à réunir la Confrérie, lorsqu’on connait la bonne personne…

- Ce qui nous ramène à ma question Capitaine La Rouge. Pourquoi moi ? 

- Rosa suffira Capitaine Barbossa » répondit Héléna.

Hector dédaigna la précision et la fixa.

«  Vous ne m’avez toujours pas répondu. Pourquoi vous être adressée à moi ? La Confrérie compte neuf Seigneurs et un Roi… A moins qu’ils ne vous aient déjà tous envoyée sur les roses…Rosa »

Héléna se crispa légèrement. Elle n’était pas certaine de ce qu’elle pouvait révéler au pirate.

 

Barbossa la suivit des yeux tandis qu’elle réfléchissait et finit par se lever.

«  Que faites-vous ?  S’inquiéta Héléna.

- De toute évidence votre pseudo révélation n’avait pour seul but que de m’attirer ici. Et malgré vos attraits Rosa, je n’ai aucune envie de vous satisfaire en ce domaine. Je préfère les putains. »

Suffoquée par la rage, Héléna le toisa.

«  Aucune putain ne vous aidera à vous venger. Moi si. Je sais qui vous a volé le Black Pearl et votre jambe.

- Oui, vous l’avez déjà dit…

- Et je sais aussi où est le Pearl. Ainsi que les autres navires disparus» Lança Héléna pour le retenir.

 

Cette fois Barbossa s’immobilisa et se tourna vers elle.

«  Où ? »

Héléna s’offrit un sourire satisfait.

«  Blackbeard le conserve dans une bouteille, comme celle-ci » déclara t’elle en lui montrant une bouteille dans laquelle oscillait un trois mat.

Barbossa s’empara de cette dernière et l’observa. Le pirate retint une exclamation de surprise. Le navire qui s'y trouvait tanguait comme s’il était en mer.

« Comment avez-vous eu cela ? Demanda-t-il.

- Aucune importance.

- Ca en a pour moi »

A nouveau, Héléna se crispa. Barbossa était un adversaire coriace et il était de plus en plus évident qu’il ne se contenterait pas du peu qu’elle avait prévu de lui révéler.

Elle tendit la main pour récupérer la bouteille et répondit sèchement.

«  Blackbeard et moi nous connaissons depuis longtemps. Et j’ai un compte à régler avec lui. Tout comme vous. »

 

Barbossa la regarda avec méfiance.

«  Vous semblez avoir vos deux jambes et votre navire. Que vous a-t-il pris ? »

Cette fois, Héléna était préparée à la question. Elle posa un regard humide sur Barbossa et répondit.

«  Diego, mon fiancé. Il naviguait sur le navire qui se trouve enfermé ici. Seule la mort de Blackbeard pourra le libérer, voilà pourquoi je cherche l’homme capable de le tuer.

- Pourquoi ne pas le faire vous-même ?

- Ce n’est pas comme ça que les choses doivent se passer » Soupira Héléna.

 

Barbossa la fixa, intéressé.

«  Que voulez-vous dire par là ? »

Héléna se traita mentalement d’imbécile, elle était tellement concentrée sur son mensonge de fiancé disparu qu’elle avait laissé malgré elle filtrer une information capitale. Elle réfléchit quelques instants puis céda.

«  Il existe une prophétie… Qui dit que seul un homme à la jambe de bois peut tuer Blackbeard… »

Barbossa digéra l’information et elle sourit.

«  Je tiens à ma jambe et j’ai appris que vous aviez perdu la vôtre à cause de Teach, j’ai pensé que vous feriez l’affaire. 

- Trop aimable. » Marmonna Barbossa.

 

Héléna attendit et le pirate se tourna vers elle.

«  La seule question est…Qu’ai-je à gagner dans l’histoire ? Je veux dire, vous voulez retrouver votre fiancé mais ce n’est pas une raison suffisante pour que je vous aide. Avec ou sans vous je trouverai ma vengeance. »

Héléna lui adressa un sourire froid.

«  J’ai un navire comme vous le voyez et un équipage. Deux choses qui vous manquent. Et … je sais ce que Blackbeard recherche et donc vers quelles eaux il se dirige.

- Et que cherche-t-il ? »

Cette fois Héléna sourit franchement.

«  Vous ne croyez tout de même que je vais vous le dire Barbossa ? Si vous voulez le savoir, il vous faudra me suivre…. »

Barbossa pesta entre ses dents.

«  Soit. Où comptez-vous aller dans ce cas ? »

Un sourire lumineux lui répondit.

« A Shipwreck Cove bien sûr. Comme vous l’avez-vous même souligné, le Gardien doit être informé »

Un sourire échappa à Barbossa.

«  Avez-vous des pommes ?

- Un plein cageot…. »

 

 

Le Queen Anne’s Revenge,

 

Angelica déglutit à la vue de l’équipage réuni sur le pont. Un peu inquiète, elle se tourna vers Blackbeard qui lui adressa un sourire en coin.

«  Hommes du Queen Anne’s Revenge, je vous ai réunis pour vous faire part d’une grande nouvelle, une nouvelle heureuse qui éclaircit les heures sombres que l’on m’a prédites »

A ces mots, Angelica sursauta mais Teach ne lui laissa pas le temps de l’interroger.

«  Ma fille Angelica, perdue depuis si longtemps est venue à moi. Messieurs, voici le nouveau second du Queen Anne’s, mon héritière »

 

Angelica, des larmes d’émotion aux coins des yeux se sentit poussée en avant et elle fit face aux matelots.

«  Et bien ! Laissez éclater votre joie ! » Ordonna Teach.

Un concert de vivat explosa sur le champ et Blackbeard se tourna vers Angelica.

«  Bienvenue à bord Angelica »

La jeune femme dissimula son émotion et se tourna vers lui.

«  De quelles heures sombres parlez-vous ? »

Blackbeard retint un sourire. La fille était à la hauteur de ses espérances. Déjà dans son regard il voyait briller la lueur du sacrifice.

«  Ne t’occupe pas de ça Angelica, ce soir c’est soir de fête. Je t’ai retrouvée, rien d’autre n’a d’importance à mes yeux. »

 

Emue, Angelica secoua la tête.

«  Père….

- Chut… Va boire avec tes hommes, je suis un peu las » Prétexta Blackbeard.

Angelica n’eut pas d’autres choix que d’obéir tandis que Blackbeard la suivait des yeux, un sourire aux lèvres. Il était certain qu’elle serait bientôt au courant de la prophétie… et désireuse de l’aider à la déjouer.

 

()()

 

Moins d’une heure plus tard, bouleversée, Angelica se précipitait dans la cabine de Blackbeard.

«  Pourquoi ne pas me l’avoir dit ? »

Le pirate contint sa rage devant l’insolence de la jeune femme et lui fit un sourire affable.

«  Quoi donc ?

- Mais tout ! Cette prophétie…. Ce…

- Je ne voulais pas entacher nos retrouvailles…

- Oh Père…. »

 

Avant qu’Angelica ait eu le temps de continuer le tocsin résonna.

«  Navire en vue !!! »

Blackbeard sourit cruellement.

«  Viens, le moment est venu de faire tes preuves en tant que second.

- Mais Père !!!

- Angelica…. Ne refuse pas à un homme sur le déclin la joie de voir son unique enfant marcher dans ses pas… »

Emue, Angelica céda et se précipita à sa suite.

 

L’abordage ne ressembla en rien à ce qu’elle avait connu. En vérité, si un autre que son père l’avait conduit, Angelica l’aurait qualifié de boucherie. Ebahie, elle fixa le sabre de Blackbeard. Ce dernier semblait commander le navire ennemi…. Elle sursauta alors qu’un cordage du Queen Anne hissait vers eux un homme qui tentait de s’échapper.

 

Le rire de Blackbeard explosa à la vue du crucifix qui ornait le torse du pauvre marin.

«  Un prêtre !! S’exclama-t-il. Et bien, recommande ton âme à Dieu curé. »

Angelica retint son souffle tandis que son père levait son sabre et elle croisa le regard terrifié du jeune missionnaire.

«  Père non !!!! » Hurla-t-elle sans réfléchir.

Teach s’immobilisa et lui lança un regard terrible, furieux de son intervention.

Angelica frissonna et posa son regard sur le jeune missionnaire qui tremblait d’effroi.

«  Père votre âme… » Souffla t’elle, angoissée par sa propre audace.

 

Blackbeard hésita. Il fixa sa fille et lut dans son regard l’inquiétude qu’il avait cherché à y instiller. Et autre chose aussi… La dévotion qu’il vomissait de toute son âme. Pourtant, on n’attrapait pas les mouches avec du vinaigre, aussi Blackbeard se força-t-il à sourire.

«  Soit…Si la vie de ce curé te tient à cœur je l’épargnerai » céda-t-il, furieux de cette preuve de faiblesse qu’il se voyait forcé d’offrir.

Les yeux d’Angelica s’embuèrent.

«  Merci Père….

- Qu’on l’attache en haut du mât ! » Ordonna Blackbeard.

Angelica s’apprêtait à protester mais il se tourna vers elle.

«  Ainsi il sera plus près de Dieu ma chérie »

 

Angelica déglutit et ne répondit pas. Son regard se remplit de tristesse tandis que les hommes relevaient le missionnaire sans douceur.

«  Dieu vous punira de vos péchés !!! Hurla ce dernier

- Tais-toi curé, ordonna Blackbeard. Tu n’as la vie sauve que par amour pour ma fille. Ne profite pas de ma mansuétude.

- Seul Dieu peut offrir la mansuétude, » rétorqua le jeune homme.

Le regard de Blackbeard s’emplit de rage et Angelica intervint.

«  Non… » Souffla-t-elle au jeune homme.

 

Ce dernier se retourna vers elle et la fixa.

«  Vous savez que c’est la vérité….

- Je le sais mais je vous en prie… Pour l’âme de mon père » chuchota Angelica en se signant.

Le regard du jeune missionnaire s’adoucit et il la regarda avec surprise.

«  Vous êtes croyante…

- Oui…

- Alors faites en sorte que mes compagnons reçoivent un traitement humain. Répondit le jeune homme.

- Je le ferais,  promit Angélica en posant un regard indécis sur lui.

- Philip. Je me nomme Philip Swift, répondit le missionnaire.

- J’y veillerai Philip, souffla Angelica

- Soyez bénie. » Répondit le jeune homme, le signe de croix qu’il traçait brutalement interrompu par les hommes qui le ceinturaient.

 

Bouleversée, Angelica se précipita vers son père.

«  Je vous en prie, c’est un homme de Dieu. »

Blackbeard soupira lourdement et se tourna vers elle.

«  Je ne l’ai pas tué, n’est-ce pas ce que tu me demandais ?

- Père, votre âme…. »

Blackbeard la fixa.

«  Il est sauf. Tu n’en obtiendras pas plus… Comment mes hommes pourraient-ils me respecter si je cédais à toutes tes exigences ? »

Angelica baissa le visage, honteuse.

«  Pardon Père »

 

Blackbeard retint le sourire méprisant qui lui venait et la fixa.

«  Que cela ne se reproduise plus »

Angelica posa un regard douloureux sur le jeune Philip que les hommes hissaient sur le mat avec fortes insultes.

«  Est-ce vraiment nécessaire ?

- Oui.

- Mais votre âme…. »

 

A cet instant, une gerbe d’eau explosa à quelques mètres d’eux et Blackbeard ricana à la vue du Hollandais Volant.

«  Regarde Angelica…. Regarde ce que je fais du vaisseau des âmes »

Les yeux écarquillés par l’horreur, Angelica vit son père pointer son sabre en direction du navire sacré entre tous…

Chapitre 1                                                                                                  Chapitre 3

Écrire commentaire

Commentaires : 37
  • #1

    emeline (jeudi, 17 novembre 2011 20:17)

    la suite viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite

  • #2

    Lester (vendredi, 18 novembre 2011 01:30)

    Tout à fait d'accord avec Emeline, la suite vite :) J'adore l'histoire jusqu'ici. Continue

  • #3

    JessSwann (vendredi, 18 novembre 2011 08:55)

    Merci à tout les deux :)
    Emeline : la suite Mercredi comme il se doit
    Lester : merci pour tes encouragements, là je viens de finir un passage Jackelica justement....

  • #4

    emeline (samedi, 19 novembre 2011 19:29)

    je préfère jack/lizzi

  • #5

    Angelica Cruz (dimanche, 08 janvier 2012 19:43)

    Super le chap 2. Plein de révalations même si je me serais passée d'une d'elles ! Et au fait je suis entrain d'écrire une fic sur la rencontre entre Angelica et Jack mais ce n'est pas la tienne qui m'a donnée l'idée c'est quand j'ai vu le film

  • #6

    JessSwann (dimanche, 08 janvier 2012 20:52)

    @ Emeline : je préfère Jack /Lizzie aussi
    @ Angelica : de quelle révélation te serais tu passée ??

  • #7

    AngelicaCruz (mardi, 10 janvier 2012 20:52)

    Celle sur qui s'est passé pour la mére d'Angelica

  • #8

    JessSwann (mardi, 10 janvier 2012)

    Ahhh oui oups mais pour comprendre BB il faut savoir ça :)

  • #9

    AngelicaCruz (mercredi, 11 janvier 2012 13:35)

    BB, c'est BlackBearb je parie

  • #10

    JessSwann (mercredi, 11 janvier 2012 14:12)

    Bingo, j'ai tendance à l'abréger :)

  • #11

    AngelicaCruz (samedi, 14 janvier 2012 20:55)

    Je ne suis Angelica pour rien! Et quand j'ai écris ma fic sur l'enfance de Angelica j'ai écris BN pour Barbe Noiren( Black Bearb en Anglais donc en abrégé ça donne BB)

  • #12

    JessSwann (dimanche, 15 janvier 2012 10:37)

    Ah tu es en Barbe Noire toi ? Bah après oui je l'avais fait aussi au début puis finalement :)

  • #13

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 00:44)

    J'aime beaucoup Héléna et Barbossa (lui et ses pommes xd)je sens que ça va être un duo intéressant ^^ à moins qu'elle ne se tourne vers Jack qui sera déjà occupé avec Lizzie et Angie (le charme Sparrow lol)

  • #14

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 00:45)

    Et je trouve Angie très touchante, la pauvre :( je me demande comment elle va réagir quand elle va apprendre la cause de la mort de sa mère (si elle l'apprend un jour)

  • #15

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 10:10)

    Merci
    Effectivement Héléna et Barbo doivent dépoter lol
    Jack sera plus qu'occupé mdrrr
    Pour la mort de sa mère, elle l'apprendra surement mais quand...

  • #16

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 10:11)

    Merci
    Effectivement Héléna et Barbo doivent dépoter lol
    Jack sera plus qu'occupé mdrrr
    Pour la mort de sa mère, elle l'apprendra surement mais quand...

  • #17

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 20:32)

    @ jess : c'est plus compliqué que ça je suis Jackelica et aussi Barbe Noire par contre je ne peux supporter Barbossa

  • #18

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:15)

    Lol Jackelica je m'en doutais mdrrr
    Par contre pourquoi tu n'aimes pas Barbo ? Parce qu'il tue BB ??

  • #19

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 21:24)

    En partei mais je ne le suppporte pas depuis la trilo orginal. Il est rtop agacant et en plus il prend le revenge comme si il croyait que Angie ou j

  • #20

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:32)

    Bah je trouve que Barbossa mérite le Queen d'un côté, après tout BB lui a pris sa jambe et son navire
    C'est marrant, avant OST j'aimais pas Barbossa en fait et moi ça a eu l'effet inverse, j'ai adoré son perso dans OST comme quoi :)

  • #21

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 22:14)

    Au contraire je trouve que ds OST il est encore plus insupportable

  • #22

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 22:21)

    Ah comme quoi ça dépend vraiment des ressentis :)

  • #23

    AngelicaCruz (mercredi, 25 janvier 2012 06:41)

    ouai ça dépend des ressentis

  • #24

    JessSwann (mercredi, 25 janvier 2012 15:05)

    Si si mdrrr

  • #25

    AngelicaCruz (mercredi, 25 janvier 2012 20:25)

    ça tourne en rond là

  • #26

    JessSwann (mercredi, 25 janvier 2012 21:17)

    Oui quand même :)

  • #27

    AngelicaCruz (jeudi, 26 janvier 2012 21:27)

    En fait j'ai pas grand chose à dire

  • #28

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 17:48)

    je suis entrain de tout relire lol

  • #29

    JessSwann (mardi, 09 octobre 2012 17:50)

    Quel courage mdrrr

  • #30

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 17:52)

    oO oui et moi j'adore Barbossa depuis la Malédiction du Black Pearl na !

  • #31

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 17:55)

    tu sais que je viens de calculer de ça fait presque 1 an quelle tourne cette fic ? je vais faire quoi de mes mercredi maintenant, hein ? lol

  • #32

    JessSwann (mardi, 09 octobre 2012 18:02)

    Lol bah oui ça fait quasi un an, je m'étonne même que les lecteurs aient tenu aussi longtemps mdrrr
    Pour le mercredi, ma foi j'ai des ressources PoTC en stock mais pas de Barbossa pour le coup

  • #33

    JessSwann (mardi, 09 octobre 2012 18:31)

    Et oups faudrait arrêter les spoil dans les comm du début (au cas où il y aurait des nouveaux lecteurs^^)

  • #34

    JessSwann (mardi, 09 octobre 2012 22:38)

    Euh oui mais sans spoiler au chapitre 2 ça serait bien :( Commente sur l'épilogue quand sur la fin stp

  • #35

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 22:52)

    oups. tu peux pas le transferer ? :)

  • #36

    JessSwann (mercredi, 10 octobre 2012 09:24)

    Non je peux pas le transférer du coup j'ai supprimé l'échange qui spoile sorry :(

  • #37

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 10 octobre 2012 12:40)

    ok lol