Chapitre 12 Retour vers le passé et grain de folie

Queen Anne’S Revenge,

 

 

Agacé, Blackbeard fixa une nouvelle fois l’horizon avant de reposer la longue vue. Aucunes traces de Sparrow pourtant cela faisait maintenant plus d’une semaine que le pirate était parti chercher sa soit disant fille. Avec un grincement de dents, il se tourna vers Angelica. Attendre Sparrow ne lui apporterait rien et il avait encore quelques détails à régler avant de se rendre à la Fontaine. Des détails, qui, le moment venu, auraient leur importance.

 

Il jeta un regard à Angelica qui s’approcha docilement de lui et il maitrisa son agacement. Quelquefois, il avait l’impression d’avoir plus un chien fidèle qu’un second.

«  Ton ami n’est toujours pas revenu. Que dois-je en conclure ? » Ne put il s’empêcher de demander.

A sa grande satisfaction, la consternation remplit le visage d’Angelica.

«  Jack a toujours été lâche, Père.

- Qu’est ce qui faut pas entendre, » marmonna Gibbs.

Blackbeard haussa le sourcil et s’approcha de l’ancien second.

«  Ah oui ? Et qu’as-tu à dire ?

- Le Capitaine Jack reviendra ! A cause d’elle ! Déclara Gibbs en désignant Angelica avant de baisser les yeux. Du moins je crois. »

 

Blackbeard lui jeta un regard intéressé.

«  Te tuer le ferait peut être revenir plus vite. »

Gibbs se troubla.

«  Je ne crois pas, vous savez Jack

- SUFFIT !!! Je sais que Sparrow a retenu la totalité de la carte, ce que je me demande c’est si tu as été assez futé pour faire comme lui. »

Gibbs frissonna et Blackbeard sourit cruellement.

«  C’est ce que je pensais, je n’ai donc pas intérêt à te laisser en vie. »

Gibbs jeta un regard terrifié à Angelica tandis que Blackbeard empoignait son sabre et la jeune femme intervint.

«  Père non ! »

 

Agacé, Teach se tourna vers elle.

«  Pourquoi devrais-je l’épargner ? Il ne m’est d’aucune utilité.

- Il connait le chemin Père, du moins une partie, et puis, le délai imparti à Jack n’est pas encore écoulé, il, il peut encore revenir. »

A regret, Teach releva sa main de son sabre et se tourna vers elle.

«  Soit, puisque tu me le demandes, j’accorde un sursis au petit gros. Mais, je comptais sur Sparrow pour aller chercher les calices dont nous aurons besoin. »

 

Angelica agrippa sa manche.

«  Dans ce cas, laissez-moi faire Père, je vous les ramènerai. »

Teach fit mine d’hésiter puis se tourna vers elle.

«  Je ne veux pas que tu prennes de risques.

- Père, je suis votre seconde. »

 

Blackbeard sourit alors qu’il l’avait menée là où il voulait. Quoi de plus délicieusement cruel que d’envoyer Angelica chercher les calices qui la mèneraient à sa destruction. Sans compter sur le fait qu’Héléna les avait confiés à une personne de confiance, une personne qui, même sous la torture ne les lui livreraient jamais.

«  D’accord, une fois de plus ton courage me rend fier de toi ma fille. Prends quelques hommes avec toi et allez-y. »

Angelica sursauta, surprise.

«  Mais, je croyais que seule la carte pouvait nous conduire aux calices ? »

 

Blackbeard soupira, pour une fois que sa fille faisait preuve d’un peu de jugeote, il fallait que ce soit maintenant.

«  Non, les espagnols ont trouvé les calices, sans toutefois savoir quelle était leur fonction.

- Les espagnols ?

- Oui, leurs religieux les considèrent à l’égal de reliques de je ne sais quel saint et les ont enfermés dans le monastère de San Magdalena. »

Cette fois, Angelica blêmit. Ses années passées au couvent lui revinrent en mémoire et elle se souvint de ce qu’on disait de l’endroit. San Magdalena était sans nul doute l’une des communautés les mieux gardées au monde et, contrairement à la plupart des autres lieux de recueillement, l’Inquisition y faisait toujours la loi.

«  Tes années passées dans un couvent et ta foi feraient de toi la personne idéale pour s’en emparer, mais si tu trouves cela trop dangereux ou trop blâmable, je comprendrais. » Susurra Blackbeard.

 

Angelica se troubla de plus belle et leva malgré elle un regard vers Philip. Blackbeard intercepta son regard et poursuivit.

«  Allons n’en parlons plus mon enfant, je vois que l’idée te chagrine. J’y enverrais Sparrow, je crois savoir qu’il a une certaine expérience des couvents. Soupira-t-il tandis qu’Angelica rougissait brutalement. Du moins s’il revient… »

Le cœur de la jeune femme se serra. Elle avait beau avoir assuré le contraire quelques minutes plus tôt, elle n’était pas sûre du retour du pirate. Or, le temps de son père était compté. Ils ne pouvaient pas s’offrir le luxe d’attendre.

«  Non, Père, j’irais. Sans hommes.

- Tu es sûre ? 

- Je le suis. » Se força à répondre d’un ton ferme la jeune femme.

 

Blackbeard la serra brièvement contre lui.

«  Ah mon enfant, tu es la meilleure fille qu’un père puisse rêver d’avoir. Nous ferons donc comme tu le souhaites, des hommes t’accompagneront jusqu’au monastère mais n’entreront pas avec toi. »

Angelica le suivit des yeux tandis qu’il s’éloignait et la voix de Philip la fit sursauter.

«  Vous ne devriez pas… Cet homme ne mérite pas votre amour… Ni que vous voliez la maison de Dieu pour lui.

- C’est mon père. » Répondit simplement Angelica en s’efforçant de faire taire ses remords.

 

Le Black Pearl,

 

Jack soupira et jeta un regard de biais à Elizabeth. Depuis la nuit qu’ils avaient passée ensemble et la dispute qui l’avait achevée, la jeune femme ne lui adressait plus la parole. Ce qui commençait à lui porter sur les nerfs. Sans compter que la réussite de son plan reposait sur la coopération, même inconsciente, de la jeune femme. Aussi, s’approcha-t-il d’elle.

«  Je crois que nous devrions parler. »

 

Elizabeth lui lança un regard hostile et ne répondit pas.

«  Elizabeth, mes mots, ont sans doute dépassé ma pensée et je, commença le pirate.

- Je ne vous dois rien du tout. » L’interrompit Elizabeth.

Soulagé de la voir enfin lui répondre, Jack soupira.

« Sans doute que non mais

- Pourquoi avez-vous fait ça Jack ? Pour vous venger ? Vous ne me pardonnerez jamais n’est-ce pas ? »

Cette fois, Jack ne put dissimuler sa surprise.

«  Ce qui s’est passé n’a rien à voir avec ce que vous m’avez fait. »

 

Elizabeth, se tourna enfin vers lui et il nota qu’elle avait l’air bouleversée.

«  Alors pourquoi ? Chuchota-t-elle. Vous savez que je ne peux pas, je suis mariée et j’aime Will.

- Il ne me semble pas vous avoir demandé en mariage, s’insurgea Jack qui recula instinctivement. Vous étiez seule, j’étais seul, vous et moi étions seuls et

- Et ?

- Sans vouloir vous vexer Lizzie vous paraissiez en avoir envie ce qui est bien naturel attendu que je suis le Capi

- Ce n’était pas une raison pour en profiter ! » Pesta Elizabeth.

Cette fois le pirate ne put retenir un sourire.

«  Je suis un pirate et un pirate ne laisse pas passer une si belle occasion. »

 

Elizabeth rougit légèrement et Jack nota le trouble dans son regard. Séducteur, il s’approcha d’elle.

«  En fait ce qui vous gêne ce n’est pas ce que nous avons fait, mais ce que vous ressentez.

- Je ne vois pas de quoi vous voulez parler, répondit Elizabeth d’une voix pédante.

- Vous en avez encore envie Lizzie avouez le.

- Vous vous trompez. J’aime Will.

- Mais Will est loin et je suis là. »

 

Elizabeth, furieuse, se tourna vers lui.

«  Vous n’avez donc aucun sens moral ou de la décence ?

- Aucun. Confirma Jack avec un sourire moqueur. Si nous allions poursuivre cette conversation dans ma cabine ? »

Elizabeth secoua la tête, agacée, plus contre elle-même que contre le pirate.

«  Vous ne comprenez pas, vous n’aimez que vous-même. » Lui renvoya-t-elle avant de s’éloigner.

Jack la suivit des yeux et pendant une fraction de seconde le visage d’Angelica flotta dans son esprit.

«  Vous vous trompez. » Murmura-t-il.

 

()()

 

Jack était attablé devant une bouteille de rhum à demi vide lorsqu’Elizabeth pénétra dans sa cabine. Surpris, le pirate leva les yeux et elle détourna les siens, la mine gênée.

«  Je suis venue m’excuser. Vous aviez raison Jack, vous ne méritiez pas que, que je vous traite ainsi. Je, nous, vous devons beaucoup. J’ai été injuste, surtout après ce que je vous ai fait. »

Jack la fixa d’un air aviné.

«  Poursuivez. »

Elizabeth se mordit nerveusement la lèvre.

«  J’aime Will.

- Je crois que j’avais compris. » Siffla Jack.

 

Elizabeth hésita longtemps puis releva le visage vers lui.

«  Mais vous n’aviez pas tout à fait tort… Je, vous, » balbutia-t-elle.

Le cœur de Jack accéléra et il se leva pour s’approcher d’elle.

«  Je ?

- Vous m’attirez. » Lâcha Elizabeth d’une voix honteuse.

La bouche sèche, le pirate la fixa. Des larmes brillaient dans ses yeux preuve, s’il en avait besoin, de ce que lui coutait cet aveu. En cet instant, elle lui parut plus fragile que jamais et il se pencha sur elle.

«  Trésor, je vous désire aussi, » souffla t’il.

Elizabeth leva un regard troublé sur lui.

«  Si je ne l’avais pas fait, vous n’auriez pas réussi à me tuer, murmura t’il.

- Oh Jack, je l’ai fait pour de mauvaises raisons, je, j’avais peur, pour Will, pour moi… A cause de.

- Je sais, la coupa Jack. Deux gouttes d’eaux, vous vous souvenez ? »

 

Elizabeth sourit faiblement et elle lui tendit la main.

«  Sommes-nous toujours amis ? »

Jack sourit avec amertume.

«  Vous savez bien que oui trésor. » Répondit-il en dédaignant sa main.

Elizabeth soupira, soulagée et il se tourna vers elle.

 

Il savait qu’il aurait dû s’arrêter là mais il en était incapable. Continuer dans cette voie avec Elizabeth Swann, pardon Turner, était une mauvaise idée et à plus d’un titre. Mais, elle était là, ils étaient seuls… Angelica ne lui adresserait probablement plus la parole malgré ses efforts pour la sauver et Will croupissait dans une bouteille. Et puis, il méritait bien une petite récompense. Jack se pencha sur la bouteille et servit deux verres.

«  Trinquons à notre amitié retrouvée ma colombe. »

Elizabeth sourit et accepta le verre.

 

()()

 

Détendue, Elizabeth reposa sa tête contre l’épaule de Jack qui sourit. Ils étaient tous deux assis à même le sol de la cabine et bavardaient depuis des heures. Aucun des deux n’avait eu le cœur d’aborder les sujets douloureux comme celui des raisons de la présence d’Elizabeth à bord. Elle évitait de lui parler de Will, comme il le faisait avec Blackbeard. Après tout, elle découvrirait bien assez tôt son ignoble ascendance.

 

«  Jack, ça fait tellement de bien.  Sourit Elizabeth.

- Quoi donc ?

- De rire à nouveau, » murmura la jeune femme.

Jack la regarda et se leva avec difficultés. Là, il lissa ses moustaches d’un air séducteur et elle rit de plus belle.

«  Venez danser, vous adorez danser je le sais.

- Ici ? Mais il n’y a pas assez de place, protesta à demi Elizabeth.

- Il y en a bien assez, » rétorqua Jack en la forçant à se lever.

Elizabeth rit de nouveau et il l’attira contre lui. Sa main se posa dans le creux des hanches de la jeune femme et il plaqua son corps contre le sien. Imperceptiblement, l’ambiance changea.

«  Jack, je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée. » Murmura Elizabeth.

 

Le pirate la fit tourner.

«  Pourquoi donc ? Vous avez peur de ne pas pouvoir me résister ?

- Jack, nous en avons déjà parlé, commença Elizabeth sans toutefois se dégager de son étreinte.

- Dans ce cas inutile de parler, dansons. » Murmura Jack.

La jeune femme retint son souffle, sous le charme de ses prunelles sombres alors qu’elle redécouvrait le plaisir d’être séduite. Elle avait beau savoir que cela ne la mènerait à rien d’autre qu’à des regrets, elle ne se sentait pas en mesure de lutter. Elle était jeune, elle était seule, et en dépit des sentiments qu’elle ressentait pour Will, elle ne pouvait s’empêcher de trouver du plaisir dans la danse et la compagnie de Jack. Elizabeth se jura de ne pas laisser les choses déraper une fois de plus, après tout une fois était plus que suffisante et se laissa porter par les bras de Jack.

 

Le pirate sourit à la vue de ses yeux brillants. Elle était réellement jolie. Et plus que tout, elle était enfin dans ses bras à nouveau.

«  Le grand final. » Déclama-t-il d’une voix théâtrale.

Elizabeth sourit tandis qu’il la basculait dans ses bras. Jack se pencha sur elle, le visage à quelques centimètres du sien.

«  A moins que vous ne souhaitiez continuer. » Murmura-t-il d’une voix rauque.

Elizabeth le fixa. Il était proche, trop proche.

«  Je crains de ne pouvoir me relever, souffla-t-elle.

- Je ne parlais pas de danse, » murmura Jack.

Leurs regards se croisèrent et il se pencha sur elle.

«  Lizzie, dites-moi non et je partirais…Mentit il, sûr du désir qu’il lisait dans les yeux de la jeune femme.

- Nous ne pouvons pas continuer, souffla-t-elle.

- Et recommencer ? » La tenta Jack.

 

Elizabeth ferma à demi les yeux et répondit d’une voix altérée.

«  Jack c’est de la folie.

- Quelquefois, la folie est préférable à la raison, c’est le cas la plupart du temps.

- Oh Jack, » rit Elizabeth.

Le pirate la fixa, l’air sérieux et le rire de la jeune femme mourut dans sa gorge.

«  Soyez folle, » souffla Jack en effleurant ses lèvres.

Elizabeth déglutit et sa main se crispa dans celle de Jack.

«  J’ai encore envie de savoir ce que ça fait, » marmonna Jack avant prendre ses lèvres.

 

Le cœur d’Elizabeth s’affola et elle écarta les lèvres sous sa douce pression, leurs langues se rejoignirent et le désir qu’elle s’était efforcée de contenir toute la soirée se libéra. Elle étreignit les épaules de Jack et son geste les fit basculer sur le sol de la cabine.

«  Lizzie, murmura Jack.

- Tais-toi, souffla Elizabeth. J’ai envie d’être folle. Une seule nuit… avant de »

La bouche de Jack s’écrasa sur la sienne pour l’empêcher de poursuivre et Elizabeth gémit alors que les mains du pirate caressaient son corps affamé.

 

Isla Guarda

 

Barbossa jeta un regard dégouté sur le paysage qui les entourait. La végétation, gorgée d’humidité, répandait une odeur de moisi quasi étouffante, qui ajoutait encore à sa frustration d’avoir vu son petit aparté avec Héléna interrompu. Il jeta un regard vers cette dernière et grimaça. Héléna l’intriguait. Il ne savait jamais sur quel pied danser, sans mauvais jeu de mots, avec la jeune femme. En vérité, Héléna ou Rosa était tout ce qu’il attendait de la part d’un pirate. Suffisamment menteuse pour tromper son monde avec un gout prononcé pour le sang ainsi qu’il avait pu s’en rendre compte. Sans compter sur sa beauté si on faisait abstraction du trident qui défigurait son dos.

 

Domez coula un regard hostile en direction de Barbossa et se pencha sur son capitaine.

«  Il mijote quelque chose.

- Qui ça ? Demanda Héléna d’un ton faussement décontracté.

- Vous le savez très bien ! Pesta Domez. Je déteste la manière dont il vous regarde. »

Héléna haussa le sourcil et se tourna vers Barbossa, qui, effectivement la dévisageait.

«  Un problème ?

- Non, aucun hormis que je me demande ce que nous sommes venus faire dans cet endroit ! »

 

Héléna sourit et se pencha pour ramasser avec précaution une grenouille qui coassa en guise de protestation.

«  Savez-vous que la peau de cette espèce est un poison des plus fulgurants ? » Demanda-t-elle en exhibant la bestiole au bout d’une pince.

Barbossa haussa les épaules.

«  Je ne vois pas en quoi cela nous intéresse.

- En enduire votre lame avant d’affronter Blackbeard vous donnerait un sérieux avantage. »

Cette fois le pirate ne put retenir un sourire. Décidément, il aimait le style de la pirate. Il était aussi retors que le sien.

 

Le Black Pearl,

 

Elizabeth ouvrit les yeux et s’étira contre le corps de Jack. La nuit dernière avait été riche de plaisir et de découvertes. Elle rougit à cette pensée et s’écarta de Jack. Immédiatement, le remord l’envahit. Comment avait-elle pu succomber à nouveau aux avances du pirate ? Ses yeux suivirent malgré elle les contours du visage de son amant endormi et elle soupira alors que la réponse éclatait. Elle aimait Jack. Pas comme Will bien sûr, mais elle l’aimait à sa façon. Jack ne promettait rien et il ne demandait rien non plus. Dans ses bras elle oubliait sa charge, le cœur sur lequel elle devait veiller, la malédiction qui avait suivi son mariage.

 

Elizabeth grimaça, honteuse de nourrir de telles pensées. Après tout, ce n’était pas la faute de Will s’il ne pouvait pas être avec elle. Son visage s’adoucit alors qu’elle se rappelait les caresses tendres et hésitantes de son époux. Des caresses qui n’avaient rien de commun avec la fièvre que Jack lui transmettait. Une fièvre qu’elle se devait d’oublier. Une fois qu’elle aurait obtenu la liberté de Will, elle reprendrait sa vie là où elle l’avait laissée. Elizabeth ne put retenir un soupir à la pensée de l’attente quasi insurmontable qui l’attendait.

 

Jack ouvrit les yeux et sourit.

«  J’aime cette nuit. » Grogna-t-il.

Elizabeth le fixa et répondit d’une voix anxieuse.

«  Jack, cela ne change rien à

- Plus tard ma colombe, souffla Jack en l’enlaçant.

- Mais Jack » Protesta Elizabeth.

Le pirate la fixa.

«  Je vais faire ce que j’ai promis Lizzie, je vais vous aider à libérer Will. Et vous allez rencontrer votre, Blackbeard, se reprit il, peu désireux de gâcher le moment par des révélations. Mais j’ai d’autres choses en tête pour le moment et elles n’incluent pas la discussion, sauf si vous voulez me suggérer des choses. »

Elizabeth hésita et Jack se pencha sur elle.

«  Tourner le dos trop vite à la folie n’est pas une bonne chose mon ange. »

Cette fois, la jeune femme sourit et laissa le pirate embrasser ses lèvres. Après tout, il avait raison, il serait bien temps d’être raisonnable plus tard…

 

Monastère de San Magdalena

 

Le visage à demi dissimulé sous un voile monacal, Angélica pénétra dans l’enceinte sacrée. Elle n’avait eu aucun mal à se mêler à la foule des religieuses venues s’incliner devant les saintes reliques. Son regard glissa sur les gardes et elle détourna le visage à la vue des cilices qu’ils portaient. Elle détestait ces objets barbares. Depuis quand le Seigneur avait-il besoin que Ses pénitents souffrent autant ?

«  Suivez-moi, et inclinez-vous devant les Saintes Coupes. » Déclara un religieux d’une voix douce.

 

Angelica le suivit et retint un hoquet en comprenant que les calices étaient en fait les coupes qui avaient prétendument recueilli le sang du Christ. Ce qu’elle avait toujours connu sous le nom de Saint Graal…. Et c’était ça qu’elle devait dérober. Pour sauver son père.

Chapitre 11                                                                                               Chapitre 13

Écrire commentaire

Commentaires : 35
  • #1

    JessSwann (mercredi, 01 février 2012 18:38)

    Et comme souvent, je vous invite à aller admirer les deux nouveaux fan arts de BlackHeart :)

  • #2

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 01 février 2012 19:16)

    "Il ne savait jamais sur quel pied danser, sans mauvais jeu de mots" mdr mais qu'est-ce qu'ils vont faire sur cette île à part choper des grenouilles ?

  • #3

    AngelicaCruz (mercredi, 01 février 2012 20:48)


    Je prend la derniere place du podium mais ça me va donc "chalices, if you please, there is a good lad".grenouilles= prophétie. Calice=Saint Graal. Angelica est toujourss aussi mystérieuse et intrigante.Quel art de la chute.

  • #4

    emeline (mercredi, 01 février 2012 21:08)

    C'est bon Jack a craqué !!!!!!!

  • #5

    JessSwann (mercredi, 01 février 2012 21:17)

    lol alors déjà merci à toutes les 3
    @ BlackHeart : marrant j'étais sûre que tu noterais celle ci :) Sur l'île ... Ils choppent des grenouilles et Barbossa va réaliser un truc....
    @ Angelica : et non tu es la seconde:) Lol merci mais tu sais Angelica n'est pas si mystérieuse, celle qui l'est dans la fic, je pense que c'est plus Héléna :)
    @ Emeline : mdrrrrrr attention Miss ça ne veut pas dire que la suite sera la même :)

  • #6

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 02 février 2012 09:34)

    Barbossa va réalisé un truc de fou ? :)

  • #7

    JessSwann (jeudi, 02 février 2012 09:54)

    Lol un truc qui ne lui plaira pas c'est sur...

  • #8

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 02 février 2012 10:11)

    ah ouais ? j'ai hâte de voir ça ^^

  • #9

    JessSwann (jeudi, 02 février 2012)

    Héhé par contre tu devras attendre le chapitre 14, le 13 est centré Queen Anne's

  • #10

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 02 février 2012 19:30)

    oh ok

  • #11

    AngelicaCruz (jeudi, 02 février 2012 20:21)

    @ Jess : si on ne compte pas ton "comentaire", oui. Donc d'autant plus "chalices if you please there is a good lad". Et je pense savoir ce que Barbo mijote. Pour moi Angelica et Helena sont mystérieuses et intrigantes

  • #12

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 03 février 2012 12:48)

    Je ne sais pas pourquoi mais je pense que sur ta bannière c'est Monica Cruz et non Pénélope... enfin je dis ça je dis rien ^^

  • #13

    JessSwann (vendredi, 03 février 2012 17:58)

    @ Angelica : ah ? Et quelle est ta théorie sur Barbossa ?
    @ BlackHeart : non non c'est bien Penelope j'ai trouvé la caps sur un site qui lui est consacré mais elle est plus jeune mdrrr

  • #14

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (vendredi, 03 février 2012 19:32)

    ah oui ok je vois maintenant! Je vois la différence entre les deux ^^

  • #15

    AngelicaCruz (vendredi, 03 février 2012 20:38)

    à ߣΛCKĦ£ΛЯŦ: je confirme que c'est bien Penelope.
    à Jess: eh, je pense qu'il va suivre le conseil de Helena (enduire son épée du poisson des frogs)et provoquer BB en duel

  • #16

    JessSwann (vendredi, 03 février 2012 21:06)

    @ BlackHeart :)
    @ Angelica : en même temps provoquer BB c'est écrit et les grenouilles suivent le film :)

  • #17

    AngelicaCruz (samedi, 04 février 2012 11:17)

    à Jess: c'est une façon de dire que tu ne suis pas le film pour cette scéne ?

  • #18

    JessSwann (samedi, 04 février 2012 11:28)

    Bah c'est délicat, je suis le film sur le scénario général...: trouver la fontaine, la prophétie, la larme de sirène... mais le reste c'est à moi

  • #19

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (samedi, 04 février 2012 15:10)

    Helena va le forcer à faire quelques chose qu'il n'a pas envie de faire ?

  • #20

    Ladypirate (samedi, 04 février 2012 15:20)

    Je suis fan de Barbhélena :D Domez dégage !! lol
    Elizabeth se lâche enfin ^^ j'espère que Jack profite bien du moment parce que tout va bientôt lui tomber dessus : Lizzie, Angie, Blackbeard mdr

  • #21

    AngelicaCruz (samedi, 04 février 2012 16:56)

    @ Jess: dans ce cas je ne vois pas à quoi peuvent bien sevir ces satanées frogs !

  • #22

    JessSwann (samedi, 04 février 2012 18:57)

    Coucou !!! Merci encore à toutes 3
    @ BlackHeart : je ne peux rien dire sans spoiler...
    @ LadyPirate : contente que le Barbhéléna te plaise, pour Jack oh oui il profite mdrrrr
    @ Angelica : d'une part à tuer BB, d'autre part à occuper Hector et les autres :)

  • #23

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (samedi, 04 février 2012 22:16)

    Aaaah pendant que Hector et les autres seront occupés a chopper des grenouilles, Héléna va faire un truc en douce ...qui va obliger Hector a faire autre chose qui ne va pas lui plaire.

  • #24

    JessSwann (dimanche, 05 février 2012 10:24)

    Nan nan nan c'est pas çaaaaa tu verras bien mdrrr

  • #25

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (dimanche, 05 février 2012 15:46)

    ok bon je laisse tomber lol

  • #26

    AngelicaCruz (dimanche, 05 février 2012 17:29)

    @ Jess: tuer BB je pense l'avoir deviné mais occuper Barbossa et Cie pourquoi ?

  • #27

    JessSwann (dimanche, 05 février 2012 18:17)

    Pour laisser aux autres le temps de capturer une sirène et d'aller à la fontaine....

  • #28

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (dimanche, 05 février 2012 19:13)

    histoire de perdre du temps... mais avoir un avantage ^^

  • #29

    JessSwann (dimanche, 05 février 2012 19:17)

    Tout à fait tu as tout compris, les grenouilles ont un avantage...

  • #30

    AngelicaCruz (lundi, 06 février 2012 20:55)

    OK je vois trés bien maintenant

  • #31

    JessSwann (lundi, 06 février 2012 21:11)

    Lol tant mieux :)

  • #32

    AngelicaCruz (mardi, 07 février 2012 20:16)

    Oui et vivement demain !

  • #33

    JessSwann (mardi, 07 février 2012 21:06)

    Lol quel enthousiasme :)

  • #34

    AngelicaCruz (mercredi, 08 février 2012)

    Faut dire que ce 13e chap est excelente !

  • #35

    JessSwann (mercredi, 08 février 2012 22:09)

    Lol merciiii