Chapitre 3 Singapour

POV Mercer

 

Port Royal m’étouffe. Lord Beckett a décidé que nous prendrions la mer. La nouvelle de la mort de Sparrow lui a donné des ailes. On dirait que plus rien ne peut l’arrêter. Les exécutions se succèdent. On pend à tour de bras dans la cour de Fort Charles. Pour ma part je n’ai jamais trop aimé les pendaisons. La mort y est bien trop rapide. Un saut dans le vide et c’est fini. Non, décidemment je préfère le couteau. J’aime saisir l’expression du regard de mes victimes lorsque je les tue.

«  Monsieur Mercer, mes informateurs me révèlent que Turner et la fille de Swann feraient voile vers Singapour, partez donc à leur recherche »

 

L’arrivée de Beckett m’a surpris. Je me retourne vers lui et un sourire froid éclaire ses lèvres.

«  Inutile de vous rappeler d’être discret sur le but de votre mission, me souffle t’il

- Dois-je les tuer ?

- Faites ce que vous voulez de Turner et des autres mais ne tuez pas la fille si vous pouvez l’éviter» chuchote Beckett en me désignant le Gouverneur Swann.

 

Le vieil homme a pris dix ans…. Il est entièrement soumis à mon maitre maintenant. Quant à sa fille…. Beckett m’a donné l’ordre que j’attendais.

 

POV Elizabeth Swann

 

Tia Dalma prétend que Jack peut être sauvé. Barbossa semble le croire aussi. Moi, j’ose à peine espérer. Mes lèvres me brûlent et mon cœur est lourd. Je n’arrive toujours pas à admettre ce que j’ai fait. J’ai tué un homme. J’ai tué Jack.

«  Elizabeth ? »

 

Will. Je ne peux pas le regarder, je ne peux pas l’affronter. Je sens sa main se poser sur la mienne. Je recule. J’ai l’impression que mes mains sont tâchées de sang, j’ai l’impression d’être sale.

«  Elizabeth parle moi

- Je suis fatiguée »

Je n’attends pas la réponse de Will. Mes pieds claquent sur le bois. Je retrouve la sécurité de l’entrepont.

 

«  Pirate »

Le souffle de Jack caresse mon visage. Cette fois je ne pars pas. Nos lèvres s’épousent avec fièvre. C’est le meilleur baiser que j’ai jamais reçu. Je ne veux pas le laisser. Je ne peux pas le laisser. Mes doigts se referment sur les fers que j’ai glissés à ses poignets. Pourquoi ne s’ouvrent ils pas ?

 

Un clic.

 

Jack est libre. Ses mains m’emprisonnent. Cette fois c’est lui qui me guide, il me pousse à m’allonger sur le pont, ses mains sont partout. Ses doigts fouillent mon fut. C’est bon c’est tellement bon.

«  Encore Jack…. »

 

Les mains de Jack poursuivent, je suis à demi nue. Le plaisir est intolérable. C’est alors que je le vois.

 

Mercer se tient sur le pont. Il nous observe tout en essuyant son couteau rempli de sang. J’ai envie d’hurler. Entre mes cuisses, Jack ne voit rien. Il continue à me caresser, à me préparer à faire l’amour. J’ai envie de lui. Mais pourquoi ce Mercer nous regarde t’il ainsi ? Jack enfonce un doigt en moi. Je me cambre de plaisir. Mercer n’a pas bougé. Il continue à astiquer son couteau. Il nous regarde.

 

Jack embrasse ma poitrine nue, son doigt bouge en moi. C’est trop bon… Mes yeux rencontrent ceux de Mercer, l’humidité couvre mes cuisses. Je ne sens plus rien hormis le plaisir.

«  Lizzie »

Je me retourne vers Jack, ses yeux sont chargés de désir, j’écarte mes cuisses pour lui laisser un passage. Oui….. Oui….

 

Jack est en moi. C’est encore meilleur que tout ce que j’avais imaginé. Je tourne le visage. Mercer continue à nous observer. Son geste lent alors qu’il essuie le sang son couteau redouble mon désir. Je regarde ouvertement maintenant. Je veux qu’il me voie. Je veux qu’il voie mon plaisir.

 

Jack à nouveau, je l’attire en moi. Plus profond, plus fort….

 

«  Alors c’est pour ça que tu l’as tué »

J’halète. Quoi ? De quoi parle Mercer ? Je n’ai tué personne… Je… Le rythme entre mes cuisses se fait plus violent, j’ai mal… Que fait Jack ? Je me retourne vers lui. Sur moi ce n’est plus le corps de Jack mais celui de Mercer. Sa main est remplie de sang, il empoigne mes cheveux. Non ! Je ne veux pas…. Un gémissement de plaisir m’échappe alors que mon corps s’adapte à ses assauts. C’est bon à nouveau… Où est Jack ?

 

Je tourne le visage…. Jack est là. A l’endroit précis où se tenait Mercer. Ses yeux sont un puits de souffrance.

«  Assassin » souffle t’il en me regardant.

Le plaisir déferle en moi. Violent. Je crie.

 

«  Elizabeth !!! Elizabeth réveille-toi !! Qu’est-ce que tu as ? Tu es blessée ? »

 

Will.

 

J’ouvre les yeux. Le pont du Pearl a disparu. Jack aussi.

«  Elizabeth ? Tu criais… » Se justifie Will.

Mon rêve me revient en mémoire. Je rougis. A travers mon fut je sens l’humidité couler sur mes cuisses.

«  Je vais bien »

Je repousse Will et je me précipite sur le pont. J’ai besoin d’air.

 

J’en ai assez de ces cauchemars…. Pourquoi faut-il que j’imagine de telles choses ? Avec Jack, avec Mercer….

 

«  Contre les rêves » murmure une voix à mes côtés.

Tia Dalma. Je prends machinalement le gobelet qu’elle me tend. Comme si une tisane pouvait quelque chose contre ce que j’ai fait…

«  Oui, c’est vrai…C’est injuste….

- Quoi ? »

Quelquefois cette femme me fait peur. Comme si elle lisait en moi comme dans un livre, comme si elle savait ce que j’ai fait

«  Tu pensais qu’ainsi le désir disparaitrait...  Poursuit la femme.

- Je ne comprends pas…Je bredouille, le cœur battant

- Au contraire…. Répond Tia Dalma d’une voix triste. Il ne faut pas enfermer sa nature », reprend-elle d’une voix farouche.

 

Elle me fait peur….. Que sait-elle vraiment ?

«  Je sais ce que tu es Elizabeth Swann. Sauvage…. Farouche….Ne refuse pas ta nature ou tu le regretteras. Un jour ce sera la seule chose qui te restera… » Prédit elle

Mon cœur se serre

«  Taisez-vous…. »

Sans attendre sa réaction je m’éloigne.

 

POV Mercer

 

Elle est là…

 

Derrière moi il y a une armée. Devant moi, il y a cette fille qui remonte le fleuve. Je l’ai reconnue tout de suite. Que croyait-elle ? Qu’un chapeau la dissimulerait à mes regards ?

 

Sa voix claire résonne dans le silence de la nuit. Elle chante. Un chant de guerre et de destruction. Le chant des pirates.

 

POV Elizabeth Swann

 

Je suis seule. Barbossa est parti devant. Quand à Will, il doit trouver les cartes. Tout est silencieux autour de moi. Je suis soulagée d’être enfin seule. Les rêves ne m’ont pas lâchée. Je crois que tant que je n’aurais pas sauvé Jack, je ne pourrais plus trouver le sommeil.

 

Sauver Jack. Je dois le ramener. Coute que coute. Je tuerais pour ça. Le sang ne me fait plus peur.

 

POV Mercer

 

Je serre mon pistolet. Elle débarque. Elle porte un couteau. Elle glissa sa lame sur le cou d’un homme. Mon corps entier se tend. Tue-le !!!!

Un autre homme s’approche. Elle relâche son arme. Pourquoi l’a-t-il interrompue ? Elle allait tuer. Sa soif de sang rejoint la mienne.

 

Ils entrent.

 

POV Elizabeth Swann

 

Sao Feng ne nous aidera pas. Mes yeux croisent ceux de Will. Si je ne sauve pas Jack, jamais je ne pourrais être avec lui. Je le sais, je le sens. Je m’avance. Barbossa tente de me retenir mais j’en ai assez de ces discussions stupides. Le temps est compté. Le temps m’est compté…. Bientôt la part sombre de mes rêves recouvrira le reste et je perdrai Will. Déjà, je le sens s’éloigner….. Je ne veux pas le perdre. Il est tout ce qu’il y a de bon en moi.

 

POV Mercer

 

Je ne peux plus tenir. Je dois la retrouver avant qu’elle ne m’échappe à nouveau. Je veux voir ses yeux à présent qu’elle a gouté au sang.

 

Nous enfonçons la porte, je tire.

 

POV Elizabeth Swann

 

Il est là. C’est impossible…. Il ne peut pas être là. Nos yeux se croisent brièvement, je lis le triomphe dans les siens. Puis Will me jette à terre.

«  Elizabeth ça va ? »

Son cri me ramène à la réalité. A l’endroit où je me tenais, une des servantes de Feng git, une balle en pleine tête.

 

Je me relève. Je ne mourrais pas sans combattre.

 

POV Mercer

 

Elle m’a reconnu. Turner l’a sauvée de la balle que je lui destinais. La balle qui allait mettre fin à mes tourments. Je brûle de la posséder. Elle sera ma perte je le sens.

 

Je dois la retrouver

 

POV Elizabeth Swann

 

Les coups de feu résonnent, l’air est empli de poudre. Je ne sais pas où est Will. Je cours. Je ne veux pas mourir.

 

Devant moi un tunnel…. Dans quelques instants je retrouverai l’extérieur. Je serais sauvée.

 

Le vent nocturne me fouette le visage. Je suis sortie. Je suis sauvée. Derrière moi j’entends la bataille continuer….

 

Une main se referme sur mon visage, j’hurle.

 

POV Mercer

 

Je la tiens… Il me suffirait d’un mouvement de bras pour briser sa nuque… D’un mouvement pour plonger ma lame dans sa gorge. Je sens son corps contre le mien. Elle tremble.

 

Je veux voir ses yeux. Lentement ma main tord son poignet et elle gémit de douleur. Son épée tombe sur le sol.

 

Je la retourne

 

POV Elizabeth Swann

 

Mercer.

 

Ses yeux dévorent les miens

«  Avez-vous tué depuis notre dernière rencontre Mademoiselle Swann ? »

Je frémis

«  Laissez-moi prendre mon épée et vous verrez bien »

Son regard ne cille pas.

 

Un frisson me remonte le long de l’échine alors que ses paroles me reviennent en mémoire. Lorsque vous aurez fait ce premier pas alors je vous prendrai….

 

POV Mercer

 

Elle est à demi nue. Offerte. Je veux lui faire mal. Je la veux. Je la repousse contre le mur sale du tunnel. Ma main glisse sur ses cuisses. Elles sont fermes

«  Laissez-moi partir, ordonne-t-elle.

- Pas encore Mademoiselle Swann »

 

Je devrais la tuer. La tuer tant que j’en ai l’occasion, avant qu’elle ne le fasse.

 

Ma main remonte sur sa cuisse. Je sens le tissu de ses dessous sous mes doigts. Il est humide.

 

POV Elizabeth Swann

 

Sa main me fouille. Je sens le tissu craquer sous ses doigts. Il me remplit sans la moindre douceur. Je le hais. Si je pouvais je le tuerais sur le champ.

 

Le bras qui me retient contre le mur desserre son étreinte. Il me suffirait d’un geste pour lui échapper.

 

Je ne bouge pas.

 

POV Mercer

 

« Vous avez tué Sparrow n’est-ce pas ? »

Mes doigts glissent en elle. Elle est chaude. Humide

«  Je n’avais pas le choix. C’était lui ou nous »

Le regard qu’elle me lance est rempli de haine.

 

POV Elizabeth Swann

 

Je l’ai enfin dit. Je me suis enfin débarrassée de ce secret qui me ronge. Aucun des autres ne peut comprendre mes raisons. Mercer si.

«  Pourquoi l’avez-vous vraiment fait ? »

Son souffle me brule les lèvres, ses doigts accélèrent. Je ne songe même pas à mentir

« Parce que je le désirai »

 

POV Mercer

 

Ses yeux sont remplis de défi. De désir aussi. Jamais aucune femme ne m’a regardé ainsi. Je croise à nouveau son regard. Elle sait ce qui va arriver maintenant.

 

POV Elizabeth Swann

 

J’ai offert les secrets de mon âme à cet homme. Ce Mercer qui me poursuit depuis le premier jour. Je devrais me sentir révoltée mais je n’y arrive pas. Pas plus que je ne réussis à m’arracher à son étreinte. J’entends la boucle de sa ceinture retomber sur le sol.

 

Mon corps se tend. Il me fait peur. Il me fascine.

 

POV Mercer

 

Ses cuisses s’écartent. Ses yeux ne lâchent pas les miens. Elle sait que je ne la laisserai pas partir sans rien lui prendre. Elle l’accepte.

 

Je devrais prendre sa vie. Mais je ne peux la tuer, pas encore. Pas maintenant alors qu’elle apprend à peine le gout du sang. J’enserre sa gorge fragile d’une main et je me guide en elle de l’autre. Sans hésiter. Je veux lui faire mal.

 

POV Elizabeth Swann

 

Il est en moi. Ses chairs déchirent les miennes. J’ai envie de hurler. Sa main serre ma gorge. Il me maintient.

 

Son sexe est au fond de moi maintenant. Sur ma gorge sa pression s’accentue. J’ai peur. J’ai du mal à respirer…. Mais je ne veux pas qu’il arrête.

 

POV Mercer

 

Ses yeux se voilent. Elle renonce. Elle est à moi.

 

Je possède le secret de son âme et son corps.

 

Je déferle en elle. Le plaisir me secoue. C’est la première fois que je ressens une telle chose sans tuer.

 

Je la relâche.

 

POV Elizabeth Swann

 

Je tremble… Va-t-il me tuer à présent qu’il a pris ce qu’il voulait ? Je cherche de quoi me défendre des yeux.

«  Non Mademoiselle Swann je ne vous tuerai pas.

- Pourquoi ? »

Ma voix n’est plus qu’un souffle

«  Je veux vous voir franchir les autres pas…. »

 

Il s’éloigne dans les ombres…. J’halète… J’ai mal mais je n’arrive pas à regretter. Je ne regrette rien.

«  Mademoiselle Swann ! Dépêchez-vous ! »

Barbossa. Sans un regard en arrière je le rejoins. Je dois sauver Jack. Je ne peux pas être une meurtière

Chapitre 2                                                                                                  Chapitre 4

Écrire commentaire

Commentaires : 0