Epilogue

L’île des Épaves

 

 

Dans la forteresse silencieuse, Liam se leva sans bruit, le cœur cognant dans sa poitrine aussi fort que la toute la première fois. Dans quelques heures, le soleil se lèverait à l’horizon. Dans quelques heures Jack reviendrait…

 

Cela faisait à présent dix ans que le jeune homme avait dit adieu à son amant, à l’issue d’une ultime journée qui l’avait laissé seul et bouleversé. Les premières semaines qui avaient suivi le départ de Jack, Liam était resté apathique, sans rien faire, sans rien espérer Et puis Teague était venu le voir et le vieil homme l’avait chassé de la Forteresse, l’encourageant à faire son chemin seul.

 

()()

 

« Écoute moi petit … Il n’y a qu’une seule règle importante ici. Ce que tu peux faire et ce que tu ne peux pas faire …Avait-il dit.

- Ça fait deux. » Avait observé Liam.

Teague n’avait pas paru tenir compte de l’interruption et avait continué.

«  Bien sûr tu pourrais rester ici et surveiller l’horizon jour après jour en attendant le retour de Jack.

- Et pourquoi pas ! S’était exclamé Liam, sur la défensive.

- C’est-ce que ta mère a fait d’ailleurs. Elle s’est coupée du monde, de tous et elle a attendu ton père. »

Liam avait baissé les yeux et repensé à la silhouette solitaire d’Elizabeth sur la falaise, scrutant l’horizon chaque jour, attendant le retour de celui qu’elle aimait. Même après le retour de Will.

« Ce n’était pas mon père qu’elle attendait. Ce n’était plus lui qu‘elle espérait. » Avait murmuré Liam.

 

Teague avait soupiré lourdement et avait posé sa main noueuse sur l’épaule de Liam.

« Peut-être. Mais ta mère a fait son choix petit. Elle s’est condamnée à vivre à terre, elle s’est enchaînée elle-même parce qu’elle n’acceptait pas celle qu’elle était.

- Et qui était-elle ? Avait demandé Liam, curieux de la réponse du Gardien.

- Qui le sait ? Avait répondu Teague. Une chose est sûre c’est que ta mère a choisi de fuir la vie, de fuir les tentations pour être sûre de réussir. »

Liam avait soupiré lourdement.

« A-t-elle seulement aimé mon père ? »

Teague avait souri.

«  Liam, soit tu peux accepter l’idée que ta mère aimait ton père tout en aimant mon fils soit tu ne le peux pas. »

Liam avait détourné le regard, le cœur serré en songeant que Jack aussi avait aimé sa mère, même s’il ne l’avait jamais possédée. L’espace d’un instant il se demanda si le pirate aurait confié son cœur à Elizabeth.

«  Je ne pense pas. Avait déclaré Teague qui semblait lire dans ses pensées. Jack accorde trop de prix à la liberté pour en priver quelqu’un d’autre. Surtout si cette personne a de l’importance pour lui.

- Alors c’est mon père qui a mal agi ? » Avait demandé Liam avec tristesse.

Teague avait haussé les épaules et dédaigné de répondre à sa question.

« Pourquoi ressasser le passé Liam ? Ta mère a eu le choix, le même que celui qui est le tien à présent. Tu peux te conduire comme elle et attendre ou alors tu peux vivre ton existence et profiter de la chance que Jack t’a offerte en prenant ta place à la barre du Hollandais Volant. A toi de voir petit. »

 

Liam avait choisi. Il avait vécu sa vie. Il avait navigué sur les flots et poursuivi Barbossa. Il avait récupéré le Pearl. Pour Jack. Parce que durant les dix années qui s’étaient à présent écoulées, jamais son cœur n’avait battu pour quiconque hormis Jack. De même, il avait assouvi les besoins de sa chair seul et repoussé loin de lui la tentation des corps souples et fermes des jeunes mousses qui hantaient le pont du Black Pearl. Cela n’avait pas été difficile pour Liam. Son cœur ne battait que pour Jack. Souvent alors qu’il attendait le pirate, il songeait à ce qu’avait dû être la vie de sa mère, déchirée entre son amour pour son père et son désir de Jack. Elle avait attendu le retour du pirate tout en sachant qu’il lui était refusé, que si elle succombait une fois, même infime, elle condamnerait Will à guider les âmes pour l’éternité. Elizabeth avait passé dix ans avec ses souvenirs, dix années à faire vivre Jack, Will, Barbossa et les autres à travers les récits qu’elle faisait à Liam. Puis Will avait été libéré, comme il se devait et comme elle l’avait toujours voulu. Sauf que la présence de Will à ses côtés n’avait apparemment pas suffi. Elizabeth n’avait jamais oublié Jack. Et elle était morte. Pas de vieillesse ou d’une autre maladie. Mais de langueur et de chagrin. Liam soupira et songea à son destin, comprenant enfin que c’étaient les remords qui avaient poussés Will dans la tombe si vite après la mort de celle qui lui avait offert sa vie entière et lui avait sacrifié une part de son bonheur.

 

()()

 

Une lueur d’un vert éclatant ramena Liam au présent et un sourire à la fois heureux et nostalgique étira ses lèvres tandis que pour la seconde fois de son existence, il attendait le retour du Capitaine du Hollandais Volant. Sauf que cette fois, c’était dans ses mains que reposait la liberté du Capitaine. Oubliant toute pudeur, Liam se mit à courir en direction de Jack, comme, enfant, il avait couru dans les bras du père qu’il rencontrait pour la première fois.

 

Jack le reçut avec surprise et le serra étroitement contre lui avant de s’écarter comme pour le regarder.

« Je t’ai manqué hein ? Badina Jack pour dissimuler le plaisir que la présence de Liam lui causait.

- Tu n’imagines pas à quel point. » Murmura Liam d’une voix étranglée.

Jack avait changé. Son visage pourtant aussi jeune que lorsqu’il était parti, avait à présent une expression plus grave, plus mature. Liam croisa les yeux de Jack et réprima un cri de dépit en découvrant la lassitude qui les habitait désormais. Où était donc l’insouciance légendaire de Jack ?

« Alors Liam dis-moi. Tu t’es marié, femme enfants tout ça ? Demanda Jack d’un ton amusé.

- Non. Répondit Liam presque choqué qu’il puisse supposer une chose pareille. Non Jack. Je, j’ai repris le Pearl à Barbossa. »

 

A ces mots et au grand plaisir de Liam, les yeux de Jack pétillèrent comme si le pirate n’était jamais parti, le temps et la séparation brusquement effacés par le sourire qui illumina ses traits. Lentement, Jack s’approcha du Pearl sur lequel il monta, suivi par Liam. La main de Jack caressa doucement le bois sombre du navire et il se tourna vers son jeune amant.

« Je suis heureux que tu sois le Capitaine du Black Pearl, Liam. »

Le jeune homme secoua négativement la tête et s’approcha de Jack.

« Je ne le suis pas. Je l’ai repris pour toi Jack. C’est ton navire, il l’a toujours été. »

 

Un instant, le visage de Jack s’assombrit et il détourna le regard.

« J’ai déjà un navire Liam.

- Tu n’es pas obligé d’y retourner, tu n’as pas à le faire. » Commença Liam.

Jack le fixa sans comprendre et Liam, le cœur battant, continua.

«  Je t’ai attendu Jack… »

Jack le regarda avec dans les yeux un mélange d’admiration, de tendresse et de regrets.

«  Je ne te laisserais pas faire ça Liam. Je ne te laisserais pas sacrifier ta liberté, ta vie, pour moi. Lorsque j’ai proposé à Calypso de te prendre ta place, je savais que je passerais le reste de mon existence à guider les âmes. Alors…

- Non, Jack, je t’en prie, n’y retourne pas… »

Le pirate secoua la tête, un sourire lointain aux lèvres.

«  Ma décision est prise Liam. Comment pourrais-je vivre ici ? Condamné à rester à terre…

- Nous serions ensembles …

- Liam. L’océan c’est ma vie. Naviguer c’est-ce que j’ai toujours voulu faire. Parce que tout ça c’est la liberté. Déclara Jack en embrassant d’un geste ce qui les entourait. Je ne te forcerais pas à y renoncer. Je ne te demanderais pas ça. Je ne suis pas comme... S’interrompit brutalement Jack

- Comme mon père. » Finit Liam à sa place.

 

Les deux hommes se jaugèrent un instant, tous deux songèrent à la silhouette d’Elizabeth attendant jour après jour que Will revienne puis rêvant à l’océan et à la liberté qui tous deux lui avait été refusés.

« Tu finirais par regretter Liam. Murmura Jack. Et moi aussi. Peut-être pas demain ni le jour d’après. Mais dans deux, trois ou quatre ans. Lorsque le manque se fera trop sentir, lorsque l’océan nous apportera sa brise salée.

- Je comprends. » Souffla Liam avec un pincement au cœur.

Jack lui sourit avec douceur et attira le jeune homme qui n’en était plus un à lui.

«  Je sais. » Répondit-il simplement en l’embrassant.

 

L’instant d’après, les deux hommes se retrouvaient allongés sur le grand lit du capitaine du Pearl, leurs corps s’épousaient étroitement alors qu’ils savouraient leurs retrouvailles. Leur première étreinte fut rapide, empressée puis leur souffle à peine repris, ils s’unirent à nouveau, prenant cette fois le temps de se redécouvrir.

«  Un seul jour tous les dix ans c’est si peu. Murmura Liam contre le torse de son amant.

- Tout dépend de cette journée. » Répondit Jack, reprenant inconsciemment les mots que Will avaient dit à son père des années plus tôt.

 

Liam hocha la tête pendant que Jack se levait avec souplesse et fourrageait dans les affaires qu’il avait apportées. Liam le regarda faire sans comprendre et réprima un mouvement de surprise en voyant Jack se tourner vers lui avec dans les mains un ouvrage qu’il reconnut au premier coup d’œil. Le Code des Pirates.

« Le vieux Teague me l’a confié lorsque je l’ai emmené de l’autre côté. Déclara Jack. Acceptes-tu de le garder pour moi ?

- Oui. Souffla Liam avec émotion. Bien sûr que oui Jack.

- Tu feras un meilleur Gardien que je n’aurais jamais pu l’être malgré mes nombreux talents. » Sourit Jack.

Liam lui rendit son sourire et s’approcha de son amant pour se saisir du précieux livre.

«  Tu savais donc que je serais là ? Demanda-t-il.

- Non je l’espérais… » Murmura Jack en l’attirant de nouveau à lui.

 

Le temps passa ainsi pour les deux amants qui se retrouvaient enfin. Lorsque le jour commença à décliner, Liam vit sans surprise la silhouette immatérielle de Calypso venir vers eux.

«  Tu es libre Jack… Murmura la déesse. Un amour fidèle t’as attendu, dix ans durant comme il se doit. Tu peux rester ici si tu le souhaites. »

Liam, les larmes aux yeux se détourna tandis que Jack souriait à la déesse.

« Et laisser un autre barrer mon navire ? Quel Capitaine ferait ce genre de chose ? » Demanda-t-il d’un ton joueur.

La déesse les regarda tous deux avant de sourire à son tour.

« Le Hollandais Volant attend son Capitaine… » Dit-elle en s’estompant.

Jack se retourna vers Liam qui se força à lui sourire et lui caressa doucement la joue.

« Au revoir Liam.

- Je serais là Jack. Tous les dix ans je serais là. »

 

Une boule dans la gorge, Jack ne répondit pas et se contenta de poser ses lèvres froides sur celles de Liam.

«  Prend soin de mon navire Liam.

- Je le ferais.

- Je n’en doute pas Capitaine Liam Turner. » Répondit Jack en reprenant le chemin du Hollandais Volant.

 

Quelques instants plus tard, le soleil se couchait et emmenait Jack loin de Liam pour dix nouvelles années. Le cœur lourd, Liam le regarda disparaître à l’horizon et se tourna vers le livre que Jack lui avait confié. Avec un sourire, il en caressa la couverture comme il l’avait fait quelques heures plus tôt pour la peau de son amant. Puis, il se dirigea vers la barre du Pearl alors que son équipage revenait à bord conformément à ses instructions. Sans leur accorder un regard, Liam fixa l’horizon et commença à fredonner doucement la chanson qu’Elizabeth lui avait apprise lorsqu’il était enfant. La chanson des pirates.

 

Il sourit en s’en apercevant et accorda une pensée à sa mère qui avait passé une partie de sa vie à attendre le retour d’un homme aussi insaisissable que l’océan. Un homme bien. Son regard se posa sur le Code des Pirates que Jack lui avait confié et son sourire s’élargit. La légende de Jack ne mourrait jamais. Il y veillerait. Il consignerait les histoires dans le Code, pour que les ceux à venir sachent que les légendes sur les pirates étaient vraies. Et ainsi l’âme de Jack vivrait, à travers sa légende, à travers lui.

FIN

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    MllzDepp (jeudi, 03 septembre 2015 04:08)

    Wow J'adore ta fiction. Elle est vraiment trop trop génial. Je ne me lasse jamais, même après l'avoir lu une vingtaine de fois, c'est comme si je la redécouvrais encore et encore. Les fictions devraient toutes être comme celle-ci. Lache pas ses PARFAIT :D

  • #2

    Jess Swann (jeudi, 03 septembre 2015 17:22)

    Merci beaucoup, ravie que cette petite fan fic t'ai plu à ce point !

  • #3

    Foreigner (mardi, 24 mai 2016 21:25)

    Cette fiction est juste super! Je ne suis pas super fan des yaoi, mais j'ai vraiment beaucoup aimé celle-ci! Tu as un talent fou et même si tu le sais probablement maintenant, je te le redis! Encore merci pour toutes ces histoires que tu as écrites et que tu écris encore d'ailleurs!