Chapitre 25 : Rey


Lune 57 de Iego,

 

           

            Une fois Finn parti, je me laisse tomber sur le sol. Je suis encore sous le choc de la nouvelle. Leia et Chewie sont morts… Mes idées sont confuses, je me sens tellement faible, si fatiguée. J'essaie de me concentrer sur mes souvenirs. Palpatine nous a poussés à nous affronter, j'étais prête à tuer Kylo, près de basculer pour de bon. Puis, Anakin est apparu et tout a changé. Il nous a sauvés tous les deux. Je me rappelle de la sensation de la Force s'échappant de moi tandis que je tentais de guérir Kylo. Palpatine était furieux… L'effort de mémoire me fatigue mais je dois savoir. D'un coup, l'horrible scène me revient, Leia qui s’interpose et se sacrifie pour  sauver Kylo. Elle lutte, brandissant son sabre laser comme seul bouclier contre le déchaînement d'éclairs de Force. Je voudrais l'aider mais j'en suis incapable, je suis trop épuisée, trop bouleversée. Des larmes roulent sur mes joues au souvenir du moment où elle a perdu le combat, je n’essaie pas de les essuyer. Je revois le corps sans vie de Leia à mes pieds, je me souviens de la peine, du sentiment de perte de Kylo confondus dans mes émotions. A la fin, Leia et Kylo se sont pardonnés. Je me rappelle de l’immense soulagement mâtiné de chagrin qu’il a éprouvé et dans lequel je puise un peu de réconfort. Je continue à explorer ma mémoire et je me souviens de la main de Kylo dans la mienne, de la blessure que je cherchais à guérir puis… plus rien avant ici.

            Je cherche la Force mais impossible de la trouver. C’est comme si toutes mes connexions avaient été coupées net. Je me concentre sur Kylo mais je ne perçois plus notre lien. Je ne le sens plus. Mon cœur accélère, la peur m’étouffe. Où est-il ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi suis-je incapable de sentir la Force ? Qu’est-ce qu’ils m’ont fait ?

            Anakin… Il m’a aidée sur Exégol, peut-être qu’il m’aidera à nouveau. Je le supplie de venir à mon aide, j’invoque les fantômes de Luke, de Leia, des Jedi défunts et même l’esprit des Siths mais nul ne me répond.

            «  C’est inutile de les appeler, tu te fatigues pour rien.

            — Que s’est-il passé sur Exégol ? Comment as-tu réussi à me capturer ?»

            Finn. Encore.

            Son visage se contracte.

            « Te capturer ? Tu es sérieuse, Rey ? C’est vraiment comme ça que tu vois les choses ? »

            Il semble réellement blessé et je m’oblige au calme en dépit de la panique qui grandit en moi. Je dois savoir ce qui est arrivé à Kylo.

            « Je ne sais pas, je suis confuse, je ne me souviens de rien. Je ne comprends pas comment je suis arrivée ici. La dernière chose dont je me rappelle c’est de la colère de Palpatine alors que j’essaie de... »

            Parler de Kylo actuellement n’est sans doute pas une bonne idée et je m’interromps.

            « De Leia qui s’interpose… » je termine maladroitement.

            L’émotion me serre la gorge alors que je revois Leia s’écrouler sur le sol d’Exégol. Finn déglutit et son regard se perd un instant dans le vide.

            « Tu t’es évanouie, souffle-t-il à mi-voix. Je ne savais pas quoi faire. J’ai utilisé mon blaster contre Sidious mais, ça ne lui a pas fait grand-chose. A un moment, tu t’es retrouvée projetée plus loin, à l’écart du combat. Ren et Palpatine étaient déchainés, ils s’affrontaient sans pitié, ils ne faisaient pas attention à toi, ni à moi. J’ai tenté ma chance et j’ai réussi à te sauver. »

            Un sourire fier joue sur les lèvres de Finn mais je ne m’en préoccupe pas. Mes mains tremblent à la pensée de ce qui s’est produit. Kylo a affronté seul Palpatine et, au lieu de l’aider, Finn en a profité pour m’emmener.

            « Pourquoi as-tu fait ça ? Il fallait que je reste, je devais aider Kylo ! »

            Le visage de Finn se remplit de consternation mais je suis trop en colère pour m’en soucier.

            « A cause de toi, il est peut-être mort !

            — Malheureusement, je doute que ce soit le cas. Mais, si ça l’était, personne ne le regretterait, » m’assène Finn.

            L’affolement me gagne à l’idée que Kylo ait été blessé ou pire, tué, par Palpatine. Je ferme les yeux et je cherche un signe de lui dans la Force.

            « Je t’en supplie, Kylo, réponds-moi, réponds-moi…  je murmure, désespérée.

            — C’est inutile. Je te l’ai dit, dans cette pièce, tu es insensible à la Force », me rappelle Finn.

            Non ! Je me retourne vers lui.

            « Pourquoi tu me fais ça ? Pourquoi tu m’as amenée ici ? »

            Des larmes roulent sur mes joues mais je m’en moque. Finn pousse un soupir las.

            « Je te l’ai déjà expliqué. Si je fais ça, c’est pour t’aider. Je sais que tu n’en as pas conscience mais Kylo Ren est mauvais pour toi. Je ne fais que ce que la Générale avait prévu avant d'être tuée : te couper de son influence, enfin, si tant est qu’il soit encore capable de l’exercer.

            — Non ! Tu mens ! Leia lui a pardonné, elle est morte pour le sauver ! »

            Finn secoue la tête.

            « Elle est morte pour t’empêcher de basculer du Côté Obscur et je compte bien poursuivre sa mission. »

            Non, il se trompe, il  a tort ! Il n'a aucun droit de prendre cette décision.

            « Pourquoi ? Pour que tu puisses m’utiliser, toi aussi ? Pour te servir de moi afin de faire renaitre l’Ordre Jedi ?

            — L’Ordre Jedi n’est pas mort. Il survit à travers moi. »

            Finn ? Un Jedi ? N’importe quoi !

            «  Tu n’es pas un Jedi. Tu n’as rien d’un Jedi.

            — Pourtant, je suis sensible à la Force… »

            Tout en parlant, il bombe le torse. Sa petite gloriole est risible. Il ne connaît rien à la Force.

            « Cela ne fait pas de toi un Chevalier Jedi. Il faut plus que des bribes de Force pour ça. »

            Le sourire de Finn s’efface.

            «  La Rey que je connais m’encouragerait au lieu de se moquer de moi. Tu es pervertie, sous l'influence de Ren. Tu t’exprimes comme lui, tu réagis comme lui : égoïstement, sans te soucier du mal que tu peux faire. »

            La rage me submerge.

            « Ne parle pas de lui comme ça ! Tu ne sais rien de qui il est, tu ne sais rien des épreuves qu’il a traversées, des blessures qu’on lui a fait. Tu ne le connais pas.

            — Contrairement à toi ? Tu ne sais que ce qu’il a voulu te faire croire. »

            Quel imbécile, il est si étroit d’esprit. Je ne m’en étais jamais rendu compte, mais, à présent, son ignorance me saute aux yeux.

            «  Tu ne comprends rien… Nous sommes une Dyade. Il ne peut pas me mentir. Il ne peut rien me cacher. Ni sa noirceur, ni sa lumière.

            — Sa Lumière ? Il est pourri jusqu’à la moelle, Rey. Il est incapable de se concentrer sur autre chose que son ambition.

            — C’est faux ! Tout ce qu’il veut c’est être aimé. Je le sais, je l’ai senti lorsque nous étions ensemble sur Ahch-To. »

            Les yeux de Finn se voilent et il se décompose. Il est choqué, je savoure le moment.

            « Qu’est-ce que tu veux dire par ensemble ? »

            Je ne réussis plus à ma maitriser ma colère. Je veux le blesser. Je lui crache la vérité au visage.

            « A ton avis ? Tout ce que tu imagines et plus encore… »

            La porte claque derrière lui.

 

***

 

            Cela fait des heures que je suis seule. A présent, je regrette d’avoir jeté ma relation avec Kylo au visage de Finn. Il le déteste et ce n’est pas comme ça que je réussirai à sortir d’ici.

            La porte s’ouvre et livre le passage à C3PO. Le droïde porte un plateau fumant et odorant entre ses mains de métal, un vrai luxe pour la Résistance. Pourtant, je m’en moque. Je me précipite vers lui.

            « C3, je suis tellement heureuse de te voir. Il faut que tu m’aides à sortir d’ici. 

            — Je suis désolé Maitresse Rey, mais Maitre Finn a formellement interdit que l’on vous laisse sortir de cette pièce. »

            Maitre Finn ? Il prend vraiment toute cette histoire de Jedi au sérieux ! Je me force au calme. Effrayer C3PO ne me sera d’aucun secours. Je m’efforce de me montrer patiente :

            « Je sais qu’il pense bien faire, mais il se trompe. Je t’en supplie, je vais mieux maintenant et ce n’est pas en restant cloitrée entre ces quatre murs que je vais pouvoir vous aider. »

            Le droïde secoue la tête.

            «  Je ne peux pas vous laisser sortir. »

            Sa voix métallique a des accents de fermeté. Je le connais assez pour savoir que rien ne le fera flancher. C’est un cauchemar ! Pourquoi sont-ils tous aussi obtus ? De quel droit m’empêchent-ils d’être moi-même ? J’en ai assez que l’on décide de ma vie !

            « Stupide droïde ! »

            Je jette le plateau contre le mur et la nourriture s’écrase sur le sol. C3PO recule et je prends conscience de mon erreur. Toute manifestation de colère est suspecte pour les Jedi et leurs disciples.

            « Parler ainsi à un droïde de classe 3 …  maugrée-t-il en sortant.

            — Pardon de m’être énervée, je ne voulais pas te crier dessus. Je suis désolée ! »

            Trop tard.

Seul le silence me répond.

 


Chapitre 24                                                                                                          Chapitre 26


Écrire commentaire

Commentaires: 0