Chapitre 22 : Leia


 

Exegol,

 

Mon cœur bat à tout rompre et, pour la première fois depuis des années, depuis même avant la naissance de Ben, je saisis mon sabre laser. Sa lueur bleue illumine les murs poisseux d’humidité de l’antre de Palpatine. Je ne sais plus où j’en suis. La Force est si instable que je me sens tantôt euphorique, tantôt plongée dans le désespoir le plus profond. Quelque chose s’est produit, je l’ai senti mais j’ignore si c’était lumineux ou obscur. Quoi que ce soit, cela nous a donné le temps nécessaire pour arriver. Ben est toujours en vie. Je le sais, je le sens. Il est faible mais je peux encore sentir sa présence dans la Force. Les Chevaliers rouges se jettent sur nous mais je n’ai pas peur. J’ai une bonne raison de me battre. Je dois sauver mon fils. Je me fraie un chemin vers l’entrée du tunnel, qui, je le sens, mène à Ben. La voie est dégagée, ils sont tous trop occupés à combattre pour me barrer le chemin.

 

Chewie pousse un hurlement et je me retourne. L’un des Chevaliers l’a acculé. Non, non, pas Chewie, Han ne me le pardonnerait jamais. Je reviens vers mes pas pour l’aider mais mon vieux complice secoue la tête. D’un cri il m’enjoint de partir, de sauver ce qu’il reste de Han. Mes yeux me piquent mais je lui obéis. Le cœur me manque lorsque le râle d’agonie de Chewbacca résonne dans la froideur souterraine. Je n’en peux plus… Mais, je ne peux pas abandonner maintenant. Si je le fais, le sacrifice de Chewie et de tous les autres aura été inutile. Je me force à continuer. Je dois affronter ma Némésis. Je dois en finir une bonne fois pour toutes avec Palpatine.

 

J’entends Finn gémir dans mon dos. Il pleure ouvertement Chewie mais je sais que, tout comme Poe, il va continuer à se battre.

 

Le sabre laser pèse lourd dans ma main. Cela fait tellement longtemps que je renie cette part de moi… J’entends la voix de Luke m’encourager et ma volonté s’affermit. Je dois sauver Ben.

 

 

Je suis au bord du malaise. Au bout du couloir, une salle exhale des relents de pestilence et de haine. Je sais que Ben s’y trouve et, sans hésitation, j’en franchis le seuil. La première chose que je vois, c’est Rey, penchée sur mon fils. Ses mains sont posées sur sa cuisse et elle a les yeux clos. Ses gestes sont mesurés. Le soulagement me submerge. Elle ne l’a pas tué.

« Reviens, ne me laisse pas, je t’en supplie, ne me quitte pas, ne me quitte pas, » répète-elle comme une litanie.

Mon cœur se réchauffe à cette vision. Elle n’a pas basculé. Maintenant, je perçois la tendresse qu’elle met dans son toucher. Elle est en train de se vider de sa Force pour sauver Ben. Elle se donne sans compter et, même si je suis soulagée pour mon fils, je m’inquiète pour elle.

 

Un chuintement me force à détourner les yeux de leur étreinte. Palpatine…

 

« Pauvre petite idiote dominée par ses émotions… Tu n’es pas digne des espoirs que j’avais mis en toi. Ma seule descendance sensible à la Force s’avère aussi inutile que faible. Puisque tu n’as pas le courage de le mettre à mort, je vais le faire pour toi. »

 

Non !

 

Rey se retourne et je peux sentir la colère crépiter en elle.

 

« Ne t’avise jamais de me donner des ordres ou d'essayer de le blesser. »

 

Son visage est métamorphosé par la haine et mon cœur chavire. Je comprends enfin ce que je n’ai pas su voir jusqu’à présent. Rey n’est que passion. Sous son apparente maitrise d'elle-même, couve un feu brûlant. Sans doute parce qu’à cause de mes choix et ceux de Luke, elle n’a jamais eu personne à aimer. Le lien qui la lie à Ben lui a fait découvrir cette partie d’elle. Je devrais me réjouir de la voir aussi attachée à mon fils, au point de lui donner une part de sa vie, mais je ne peux pas. Parce qu’elle est prête à tout pour le protéger. Y compris à basculer du Côté Obscur.

 

Palpatine pousse un cri de triomphe et concentre sa Force sur Ben. Les éclairs jaillissent de ses doigts crochus. Je ne réfléchis pas et je m’interpose. Je lève mon sabre laser pour détourner les éclairs de Force que Palpatine destine à mon fils. Derrière moi, j’entends le cri de Finn, l’affolement de Rey. Il est fort. Très fort. Il maitrise la Force comme jamais je n’y suis parvenue.

 

« Leia, non ! » hurlent Rey et Finn à l’unisson.

 

Je dois tenir. Palpatine me sourit avec cruauté et je le sens prendre le dessus. Mon laser bleu s’éteint peu à peu. Mon corps me brûle, la Force m’abandonne. Je me tourne vers Finn.

 

« Dis à Poe de veiller sur e… »

 

Je ne peux en dire plus. Je n’ai plus assez de force pour parler. Pardon Luke, j’ai renié mon serment, désormais, je ne pourrais plus la protéger.

 

« Mère… non… » gémit Ben.

 

Oh Ben… Mon enfant, mon fils, si tu savais à quel point je regrette.

 


Chapitre 21                                                                                                           Chapitre 23


Écrire commentaire

Commentaires: 0